Il fait beaujolais

Notre chroniqueur Michael Pinkus nous éclaire sur un vin issu de raisins subversifs.

Comme la plupart des gens, vous croyez sans doute que le beaujolais est un raisin à l’origine du vin français du même nom. Peut-être croyez-vous aussi que si, chaque année, le beaujolais nouveau fait son apparition en novembre, au moment du Thanksgiving américain, c’est parce que la France veut ainsi remercier nos voisins du Sud d’avoir autrefois repoussé les Anglais. Eh bien, détrompez-vous!

Le Beaujolais est une région de France, et non un raisin. Il se classe au troisième rang des régions viticoles les plus célèbres du monde, derrière les régions de Champagne et de Bordeaux, et produit presque exclusivement des vins rouges. Le principal cépage du Beaujolais est le gamay, à l’origine d’un vin rouge qui fut l’un des piliers économiques de la Bourgogne jusqu’en 1395, année où le duc Philippe le Hardi ordonna d’arracher ce « vil et déloyal plant », et d'en interdire la culture.

Michael Pinkus 

Bouté hors de Bourgogne, le gamay fut ensuite cultivé plus au sud, dans les sols granitiques du Beaujolais, où le cépage se développa. Aujourd’hui, la région compte 10 crus (vignobles), dont chacun présente des caractéristiques distinctes. Elle produit également deux vins génériques, le beaujolais et le beaujolais-villages.

Le beaujolais nouveau existe depuis le début du XIXe siècle. Après une récolte, une fermentation et une commercialisation rapides, il est traditionnellement le premier vin de la vendange. Il est le précurseur du millésime et, chaque année, son lancement fait l’objet de fêtes et de festivals. Sur le plan commercial, le beaujolais nouveau est une réelle bénédiction pour la région, de même que son talon d'Achille. Il est difficile de faire oublier sa réputation de vin simple, acidulé et fruité, qui se boit facilement.

Je vous recommande les vins de Louis Jadot, Villa Ponciago, Collin-Bourisset et Laurent Gauthier. Toutefois, ne vous limitez pas aux gamays français. Découvrez ceux des viticulteurs ontariens qui font honneur au cépage, dont 13th Street, Malivoire et Fielding.

À propos de l’auteur

Michael Pinkus


Michael Pinkus est rédacteur indépendant à St. Catharines (ON).

comments powered by Disqus

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.