Pilule antigel

Des scientifiques japonais auraient-ils trouvé un mécanisme de protection contre le froid canadien dans les gènes d'un parasite de la tortue d’eau douce?

Ah, nos hivers sibériens! Peut-être que les gènes d'ozobranchus jantseanus, un parasite de la tortue d’eau douce, pourraient nous venir en aide.

À la fin de janvier, des chercheurs japonais rapportaient, dans la publication scientifique en ligne Plos One, qu'ils avaient soumis un spécimen d'ozobranchus à des températures de -196 ºC pendant 24 heures et de -90 ºC pendant 32 mois. La créature a survécu!

« Nous prévoyons que le mécanisme de tolérance au gel et au dégel d'ozobranchus jantseanus s'avérera utile pour les études à venir sur l'endurance au gel », notent les auteurs de l'article. Pouvons-nous humblement proposer une pilule contre le froid pour les Canadiens?

À propos de l’auteur

Yan Barcelo


Yan Barcelo est journaliste dans la région de Montréal.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.