Nouvelles et conseils financiers – mars 2014

Des études récentes révèlent de nouvelles tendances dans le comportement financier des Canadiens, allant des cotes de crédit aux achats en ligne.

Le flou a la cote

Une étude réalisée par TransUnion est formelle : malgré la hausse du niveau d'endettement personnel au pays, plus de 75 % des Canadiens disent mal comprendre, voire ignorer, comment fonctionne leur cote de crédit et ne pas savoir qu'il y a différents modèles d'évaluation du crédit. « Nous pouvons améliorer notre cote de crédit en modifiant nos comportements », observe Julie Springer, vice-présidente de TransUnion. Mme Springer recommande à chacun d'effectuer un suivi serré de l'évolution de sa cote de crédit.

Pas de délation fiscale

Selon un sondage mené par H&R Block, des 1 500 contribuables canadiens interrogés, plus de la moitié (53 %) ont déclaré qu'ils ne dénonceraient pas l'auteur d'une fraude fiscale, bien qu'un répondant sur cinq ait avoué connaître quelqu'un qui tentait d'échapper au fisc. Quant à leurs propres impôts, 72 % des sondés ont affirmé que, s'ils recevaient un remboursement trop généreux, ils en informeraient l'Agence du revenu du Canada.

Dépenses au masculin

D'après un sondage d'Ipsos Reid, les Canadiens ont dépensé en ligne environ 40 % de plus en 2013 qu'en 2012. Huit internautes sur dix au pays ont effectué au moins un achat en ligne en 2013, et dépensé en moyenne un total de 899 $, comparativement à 639 $ en 2012. Fait intéressant, ce sont les hommes qui ont le plus dépensé en ligne, ayant déboursé en moyenne 1 080 $ durant l'année, contre 725 $ chez les femmes.

Liberté 55?

Si votre planification financière est fondée sur un départ à la retraite après 60 ans, vous devrez peut-être refaire vos calculs. En effet, selon un sondage de la Society of Actuaries, aux États-Unis, 53 % des travailleurs comptent prendre leur retraite après 65 ans, mais, dans les faits, 30 % des retraités ont arrêté de travailler avant leurs 55 ans, et 24 % avant leurs 59 ans. Les travailleurs surestiment aussi leur capacité à travailler à temps partiel une fois à la retraite; 76 % pensent continuer d'exercer une activité rémunérée, mais, parmi les retraités sondés, 78 % ont complètement quitté le marché du travail après leur retraite.

À propos de l’auteur

Tamar Satov


Tamar Satov est directrice de la rédaction à CPA Magazine.

Faits saillants

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.

Notre Répertoire des cabinets de CPA vous permet de trouver des cabinets de CPA au Canada grâce à une carte interactive et à différents critères de recherche.

Présenté par CPA Canada et CPA Ontario, le congrès national UNIS (en anglais) est un rendez-vous annuel incontournable qui propose un programme multidisciplinaire approfondi à tous les CPA qui souhaitent rester maîtres du jeu.