CPA recherchés

L'unification des organisations comptables du Canada aura une grande incidence pour les comptables qui chercheront bientôt un emploi. Trois professionnels du recrutement offrent leur vision d'un CPA.

À mesure que progresse l'unification des organisations comptables au Canada, plus de 185 000 comptables professionnels ajouteront trois nouvelles lettres à leur nom. Ce changement est subtil pour les comptables dont la carrière est bien établie, mais il aura une grande incidence pour les nouveaux diplômés et autres comptables qui se chercheront bientôt un emploi. Des professionnels du recrutement nous ont livré leur vision d'un CPA.

Le contexte d'aujourd'hui : « C'est le début de la transition, explique Joanne Elek, associée d'Ambit Search, agence de recrutement de cadres en finance et en comptabilité à Toronto. Devant le nouveau titre de CPA, des employeurs seront réticents et d'autres l'accepteront plus volontiers. L'utilisation du titre de CPA n'est pas encore généralisée au pays, et les employeurs s'appuient donc sur les titres d'origine pour repérer les bons candidats pour des rôles particuliers, ajoute Rowan O'Grady, président de Hays Canada.

Ce qui est recherché : il faut faire valoir les compétences existantes. « Nous disons aux employeurs que les CPA sont entièrement qualifiés et leur demandons d'évaluer d'abord l'expérience d'un candidat par rapport à l'emploi », précise M. O'Grady.

L'unification donne lieu au regroupement des ressources de perfectionnement professionnel. Tous les comptables professionnels bénéficieront ainsi d'un plus grand nombre de possibilités de perfectionnement, souligne Mme Elek. Connu de par le monde, le titre de CPA est un atout important pour de nombreux membres, selon Kevin Johnson, CMA, vice-président directeur de Robert Half Entreprise Solution à Calgary.

Mais attention! Transition et confusion vont souvent de pair. Si les comptables du Canada sont bien informés sur le nouveau titre de CPA, ce n'est peut-être pas le cas des professionnels des RH, fait remarquer M. Johnson.

CPA Canada déploiera bientôt une stratégie de communication auprès de ces professionnels afin de leur expliquer le nouvel environnement comptable du Canada.

Le contexte dans cinq ans :

La première cohorte de CPA sera alors en quête d'un emploi. Il s'agira de candidats accomplis dont la formation s'appuiera sur les forces des trois titres d'origine, rassure Mme Elek.

Et dans dix ans? :

L'existence d'un seul titre éliminera la confusion chez le public et les employeurs, affirme Mme Elek.

Conseils aux chercheurs d'emploi

  1. Renseignez-vous bien sur l'unification pour pouvoir l'expliquer lors d'une entrevue.
  2. Expliquez votre titre et votre formation pour faciliter la comparaison des candidats par les employeurs.
  3. Si vous postulez un emploi à l'étranger, dans un pays où un titre de CPA est reconnu, sachez la différence entre le titre de CPA au Canada et celui du CPA à l'étranger.

Pour en savoir plus, rendez-vous à cpacanada.ca ou communiquez avec votre organisation provinciale.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.