Trop gros pour sombrer?

Tandis que les banques européennes achètent de plus en plus de dettes souveraines, les spécialistes s’inquiètent de l’interdépendance potentiellement déstabilisante entre les banques et les gouvernements.

Selon le Financial Times, les banques européennes achètent de plus en plus de dettes souveraines, soulevant des inquiétudes quant à l'interdépendance potentiellement déstabilisante entre les banques et les gouvernements.

La Banque centrale européenne estime que la dette publique des actifs des banques de la zone euro est passée de 4,3 % en janvier 2012 à 5,8 % aujourd'hui, avec une augmentation plus marquée dans les pays plus vulnérables (9,5 % des actifs bancaires en Espagne; 10,2 % en Italie). Selon Eva Olsson, directrice de la stratégie obligataire à Mitsubishi UFJ Securities, tout cela fait apparaître le spectre de banques trop grosses pour sombrer.