Boîte aux lettres – mai 2014

Les lecteurs de CPA Magazine réagissent aux numéros de mars et avril 2014 par courriel et Twitter.

Réformer le RPC


Selon David Trahair (« La réforme du RPC est-elle une bonne idée? », mars), une augmentation des taux de cotisation au Régime de pensions du Canada aura une répercussion négative sur le marché de l'emploi et se traduira par une diminution du revenu disponible des particuliers. En réformant le RPC, il nous faut repenser ce modèle lacunaire qui siphonne l'argent de l'économie réelle et le déverse dans la création de bulles boursières qui finiront par éclater. Les grands gestionnaires financiers sont assurés de toucher leurs honoraires et leurs commissions, mais en réalité, le RPC visait-il à aider ces personnes?

Larry Kazdan, Vancouver

Concentrez-vous sur les professionnels

Dans la Boîte aux lettres de mars, j'ai noté avec satisfaction des commentaires sur le déclin de qualité dans la facture du tout premier numéro de CPA Magazine : trois lettres qui m'ont toutes interpellée. Mais, oh surprise, le numéro de ce mois-ci contient encore plus d'articles donnant dans ce même sensationnalisme. Je ne veux rien savoir des querelles de Sophia Loren avec le fisc, des cas de fraudes fiscales d'ailleurs, sauf du Canada, et d'une histoire déjantée qui risque de finir dans un scénario de téléfilm. S'il vous plaît, concentrez-vous sur la profession et les comptables. Des contenus sans substance de ce genre, je peux en lire aux caisses à l'épicerie.

Cindy Popescul, Cranbrook (C.B.)

Leçon pour les entreprises canadiennes


L'article « Paul Martin, mentor par excellence » (avril) décrit le Programme de mentorat en comptabilité de l'Initiative d'éducation autochtone Martin/CPA Canada piloté par le coordonnateur national Lloyd Posno – une initiative d'une énorme importance. De nouvelles relations, ne l'oublions pas, offrent des avantages et des possibilités réciproques, un point que Paul Martin serait le premier à souligner.

Par exemple, le principe de gouvernance Anishnabai – gway a ko chi gewin – investit ses intendants des finances d'exigeantes responsabilités en matière de communication. Autre article d'intérêt dans le même numéro : « Transparence, dites-vous? », de Karen Wensley. Mme Wensley s'interroge sur l'« opacité grandissante de la transparence » d'une bonne partie de l'information financière.

À cet égard, la Première Nation Temagami a mis au point une structure de communication de l'information qui permet de décrire l'information financière utile en langage clair et d'une façon qui favorise la reddition de comptes à la communauté. Peut-être bien que les entreprises canadiennes pourraient s'inspirer un peu du principe gway a ko chi gewin.

Walter Ross, FCPA, FCA Président du comité d'audit, Première Nation Temagami

Un peu plus de décorum s'impose

J'essaie de deviner quelle était votre intention en titrant en anglais « It really is a bloody big deal » (C'est toute une affaire…, version française officielle) – sur la couverture d'avril.

Essayez-vous d'être cool ou branché? Les CPA sont des professionnels et le magazine doit projeter une image professionnelle. Il ne doit pas nécessairement être guindé. La langue évolue, certes, mais son usage dans différents contextes doit demeurer acceptable. Par contre, votre choix donne l'impression d'être juvénile et inconvenant.

Arnold Hughes B.Sc., MBA, CPA, CMA Vancouver

Bonjour. Je viens tout juste de voir le numéro d'avril, plein de bons articles. Mais à mon avis, vous auriez pu nous épargner le langage injurieux du titre de la couverture en anglais  : « It really is a -------- big deal ». Vos lecteurs apprécieraient un peu plus de professionnalisme, même si une majorité d'entre eux se garderont bien de le dire.

Lino DeFacendis, Toronto

Réponse de la rédaction

 : Le titre en question fait référence au battage publicitaire entourant l'arrivée de Jermain Defoe au sein du Toronto FC. http://www.torontofc.ca/bloodybigdeal.
comments powered by Disqus

Faits saillants

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.

Notre Répertoire des cabinets de CPA vous permet de trouver des cabinets de CPA au Canada grâce à une carte interactive et à différents critères de recherche.

Présenté par CPA Canada et CPA Ontario, le congrès national UNIS (en anglais) est un rendez-vous annuel incontournable qui propose un programme multidisciplinaire approfondi à tous les CPA qui souhaitent rester maîtres du jeu.