Arnaques en tous genres – mai 2014

Nouvelles sur les arnaqueurs qui se sont fait attraper, dont une mère d’octuplés en Californie, une femme qui a fait croire qu’elle avait le cancer du col de l’utérus et a accepté des milliers de dollars pour ses traitements, et les deux arnaqueurs qui ont dupé Home Depot pendant plus de deux ans.

PRESTATIONS REÇUES EN TROP

La mère des octuplés pourrait passer six ans en prison

Nadya Suleman, célèbre pour avoir donné naissance à des octuplés en 2009, fait face à quatre chefs d’accusation de fraude à l’aide sociale. La mère de 38 ans aurait omis de déclarer 30 000 $ US provenant de ses activités de danseuse exotique et de sa participation à des vidéos pour adultes. Le procureur du district de Los Angeles soutient qu’elle doit restituer 26 000 $ US reçus en trop en prestations d’aide sociale et médicale. Mme Suleman pourrait être condamnée à six ans et quatre mois de prison si elle est reconnue coupable, mais le procureur du district, William Clark, dit qu’il essaiera de conclure une entente avec cette mère de 14 enfants. L’affaire était toujours en instance devant les tribunaux au moment de mettre sous presse.

BIENS MAL ACQUIS

Mensonge ahurissant d’une femme qui prétend avoir le cancer

Sara Ylen, 38 ans, du Michigan, a été condamnée à un an de prison pour avoir fait croire qu’elle avait le cancer du col de l’utérus et accepté des milliers de dollars pour ses traitements. Mme Ylen, qui a utilisé le nom de cancérologues afin de forger son dossier médical, a recueilli 100 000 $ US de donateurs floués. Elle doit également 122 000 $ US à Blue Cross Blue Shield. « Tous ces gens que vous avez escroqués, et les arnaques que vous avez élaborées pour ce faire, tout cela est ahurissant, a dit le juge. Vous avez abusé de la générosité de ceux qui ont cru à vos mensonges et qui voulaient vraiment vous aider. »

BON POUR ARNAQUE

Un comptable coupable d’une fraude sur eBay

Simon Nagle, 58 ans, comptable du Royaume-Uni, a été condamné à 18 mois de prison pour avoir soutiré environ 70 000 £ (130 000 $) à ses victimes en leur faisant vendre des bons de réduction fictifs sur eBay. Il demandait à des vendeurs peu méfiants, mais bénéficiant de bonnes cotes d'évaluations sur le site d’enchères, d’agir comme intermédiaires pour vendre les faux bons de réduction pour des magasins tels Tesco et Sainsbury. Ces intermédiaires remettaient le produit de la vente à M. Nagle, qui, le plus simplement du monde, empochait le tout.

RUSE PAYANTE

Changer les étiquettes et faire fortune

Chris M. Smith et Larry D. Fields, du Michigan, purgent une peine de prison pour avoir escroqué plus de 300 000 $ US en deux ans à Home Depot. Ils ont respectivement été condamnés à 42 mois et 30 mois de prison pour avoir changé les étiquettes de prix de marchandises, de façon à acheter celles-ci à faible prix pour ensuite les retourner et récupérer le plein prix. Par cette ruse, M. Smith a pu se procurer 530 $ d’ampoules pour 40 $, et un drain de bain de 85 $ pour 4 $. Les deux hommes ont présenté 150 différentes pièces d’identité dans plus de 100 magasins répartis dans 13 États pour respecter la politique de Home Depot de demander une pièce d’identité lorsque les retours ne sont pas accompagnés de reçus.

 

À propos de l’auteur

Tamar Satov


Tamar Satov est directrice de la rédaction à CPA Magazine.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.