Nouvelles et conseils financiers – décembre 2014

Une Ontarienne obtient un crédit d’impôt pour frais médicaux pour un voyage en Thaïlande et en Indonésie. De plus, Google consent à rembourser les frais non autorisés découlant de l’utilisation, par des enfants, d’applications.

VACANCES SUR ORDONNANCE

Frais médicaux admissibles? La Cour de l’impôt dit oui!

Trudy Tallon, de Thunder Bay en Ontario, a demandé un crédit d’impôt pour frais médicaux de près de 17 500 $ pour un voyage de quatre mois en Thaïlande et en Indonésie qu’elle a fait durant l’hiver 2009. L’ARC a déclaré que ces frais n’étaient pas admissibles, mais la Cour canadienne de l’impôt a récemment infirmé cette décision, du fait qu’un médecin avait conseillé à Mme Tallon de se rendre dans un pays au climat chaud pour soulager ses douleurs chroniques. Les frais comprenaient les vols, l’hébergement et les repas de Mme Tallon, mais aussi ceux de son mari.

« Mme Tallon n’aurait pas pu voyager seule aussi longtemps, a souligné la juge Judith Woods dans son jugement. Les frais de l’accompagnant sont donc admissibles. »

UN JEU D’ENFANT... OU PAS!

Google remboursera 19 M$

Enfant au téléphone intelligent 

Bonne nouvelle pour ceux qui sont aux prises avec des factures de centaines, voire de milliers de dollars, parce que leur enfant a joué avec leur cellulaire ou leur tablette! À la suite d’une plainte déposée auprès de la Federal Trade Commission des États-Unis, Google a accepté de rembourser au moins 19 M$ US en frais non autorisés découlant de l’utilisation, par des enfants, d’applications téléchargées à partir de Google Play. Des plaintes semblables ont été déposées contre Amazon et Apple.

LE BAS DE LAINE À MOITIÉ PLEIN...

... ou à moitié vide?

Lorsqu’on parle d’épargne-retraite au pays, les sombres pronostics abondent. Or, une étude de l'Institut C.D. Howe montre que, parmi les travailleurs qui gagnent au moins 50 000 $ par année et dont l’employeur n’offre pas de régime de retraite, la moitié a cotise à un REER en 2013, et la cotisation moyenne s’établissait à 10 % du revenu. Par contre, l’autre moitié des travailleurs n’a pas cotisé.

LA RICHESSE AU FÉMININ

Lentement, mais sûrement

Les femmes contrôlent actuellement le tiers de la richesse nord-américaine, et ce rapport croît de 8 % chaque année. Selon un sondage en ligne mené par la Banque de Montréal auprès de 1 308 Canadiens, les femmes se soucient davantage que les hommes d’investir dans des placements sûrs (60 % par rapport à 44 %) et d’éviter les pertes importantes (51 % par rapport à 42 %). Les hommes se concentreraient plutôt sur la constitution et l’augmentation de leur patrimoine (35 % par rapport à 26%).

LE MEILLEUR SERVICE?

C’est aux caisses qu’on le trouve

Selon un sondage Ipsos, les caisses de crédit, c'est-à-dire les coopératives comme le Mouvement Desjardins, devancent, pour une 10e année de suite, toutes les institutions financières du pays sur le plan du service à la clientèle. Martha Durdin, présidente et chef de la direction de la Centrale des caisses de crédit du Canada, pense que ces résultats reflètent bien à quel point les Canadiens tiennent au service personnalisé des caisses de crédit.

À propos de l’auteur

Tamar Satov


Tamar Satov est directrice de la rédaction à CPA Magazine.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.