Saké, version canadienne

Yuki Kobayashi, une comptable basée à Vancouver, réinvente le saké traditionnel pour les clientèles canadiennes.

Yuki Kobayashi est en train de réinventer le saké japonais. Cette comptable de Vancouver, âgée de 35 ans, a lancé YK3 Sake Producer en 2013 (les initiales de son associé sont également YK) avec un objectif clair en tête : fabriquer un saké adapté au goût des Canadiens. « Les consommateurs d'ici n'aiment pas les boissons à trop forte odeur », explique-t-elle. Son saké a un bouquet fruité qu'elle compare à celui d'un vin blanc. Il est au menu des restaurants locaux depuis novembre dernier. La gamme de sakés YK3, intitulée Yu, est désormais disponible dans les magasins d'alcools de Colombie-Britannique. L'Alberta et l'Ontario sont les prochaines cibles de Yuki Kobayashi.

À propos de l’auteur

Tamar Satov


Tamar Satov est directrice de la rédaction à CPA Magazine.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.