Exode des Chinois de la classe aisée

Un récent sondage révèle que 64 % des Chinois de la classe aisée ont émigré ou songent à émigrer

C'est en Chine qu'ils font leur argent, mais ce n'est pas là qu'ils veulent vivre. Un récent sondage de Hurun Report mené auprès de 393 millionnaires chinois révèle que 64 % des Chinois de la classe aisée (ceux qui gagnent annuellement 1,6 million $ US et plus) ont émigré ou songent à émigrer. D'ailleurs, un tiers des super-riches (ceux qui gagnent annuellement 16 millions $ US et plus ont déjà fait l'acquisition de maisons à l'étranger.

De plus en plus, c'est aux États-Unis qu'ils choisissent d'élire domicile. En 2010, 772 Chinois ont obtenu une carte de résident permanent aux États-Unis « green card » d'investisseur (pour ceux qui investissent au moins 1 million $ US dans des entreprises américaines). En 2012, ce nombre avait bondi à 6 124.

Trois facteurs expliquent l'exode de la classe chinoise nantie : la pollution, l'attrait du système d'éducation occidental et les actions des autorités chinoises pour combattre la corruption.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.