Ce n'est qu'un téléphone!

Une étude récente montre que les employés ne se préoccupent pas vraiment de la sécurité des données qui sont stockées sur les téléphones intelligents de leur entreprise.

S'il faut en croire un sondage de la société Absolute Software, de Vancouver, les employés négligent de se préoccuper de la sécurité de leurs téléphones intelligents, même dans le cas où l'appareil appartient à l'employeur.

Un quart des répondants affirment que la perte de données de l'entreprise ne devrait pas être pénalisée parce qu'ils ne sont pas responsables du volet sécurité du téléphone intelligent. Parmi ceux qui avaient perdu un appareil, 34 % ont dit que l'incident ne leur avait pas causé de problèmes, 21 % ont affirmé avoir été vertement semoncés, et 30 % ont dû se procurer un nouveau téléphone intelligent.

Fait révélateur, près des deux tiers (59 %) des répondants estimaient que les données de l'entreprise contenues dans leur téléphone intelligent valaient moins de 500 $.