TransCanada : échos canadiens - août 2014

Watch Dogs, un jeu vidéo d’action développé par le studio montréalais de la société française Ubisoft, est devenu l’une des plus impressionnantes réussites de l’histoire des jeux vidéo à la suite de son lancement au mois de mai. De plus, des rapports récents démontrent que l’industrie aérospatiale du Canada est en plein essor, que les tarifs de télécommunications au Canada seraient parmi les plus concurrentiels du monde, et plus encore.

PASSE-TEMPS

Record dans le monde du jeu

Watch Dogs, un jeu vidéo d’action développé par le studio montréalais de la société française Ubisoft, est devenu l’une des plus impressionnantes réussites de l’histoire des jeux vidéo. Plus de huit millions d’unités de ce jeu, lancé à la fin du mois de mai, ont déjà été vendues.

Selon l’Entertainment Software Association, les ventes de jeux vidéo aux États-Unis totalisaient 15,4 G$ US en 2013. En comparaison, mentionnons que, selon Forbes, le sommet de tous les temps au box-office américain, sommet qui a été atteint en 2013, s'élève à 10,9 G$.

INDUSTRIE

L’aérospatiale

Selon un récent rapport de l’Association des industries aérospatiales du Canada, l’industrie aérospatiale canadienne a le vent dans les voiles. En plus de compter 700 entreprises et 172 000 employés hautement spécialisés, elle a réalisé des ventes de 28 G$ l'an dernier.

Elle dépense 1,7 G$ par an en R-D, soit cinq fois la moyenne du secteur manufacturier. En 2010, le Canada s’est classé au deuxième rang mondial en ce qui concerne l’apport de l’industrie aérospatiale à l’économie nationale (environ 0,49 % du PIB), juste derrière les États-Unis (0,5 %).

 

TÉLÉCOMMUNICATIONS

Messages contradictoires

Selon un rapport publié en mai par l’Institut économique de Montréal, les tarifs de télécommunications au Canada seraient parmi les plus concurrentiels du monde, bien que vos factures de téléphone et d’Internet puissent vous en faire douter. Les tarifs dits les plus concurrentiels ne sont pas les plus bas. En France, un forfait comprenant le service filaire, Internet à large bande, le service sans fil mobile et la télévision numérique coûte en moyenne 100 $ par mois, par rapport à 170 $ environ au Canada. C’est moins qu’aux États-Unis (220 $) et presque la même chose qu’au Japon et en Australie. Le rapport indique qu’au Canada, les coûts d’infrastructure sont élevés (surtout en raison de la taille du pays et de sa faible densité de population). Une connexion coûte 106,36 $ au Canada, 86,16 $ aux États-Unis et 44,57 $ en Europe.

RÉGIMES DE RETRAITE

Le juste milieu

Un rapport de C.D. Howe conseille aux gouvernements fédéral et provinciaux du Canada d’oublier les régimes de retraite à prestations déterminées (RPD) et les régimes à cotisations déterminées (RCD), et d’adopter le modèle intermédiaire, le régime à prestations cibles (RPC). Les auteurs du rapport notent que le plus grand désavantage des RCD est de laisser aux membres le soin de prendre des décisions de placement complexes. Par ailleurs, les RPD, souvent devenus insolvables au cours des 10 dernières années, s’avèrent très coûteux pour les entreprises. Dans un RPC, les cotisations sont fixes. À leur retraite, les membres reçoivent une rente cible (mais non garantie) de type « prestations déterminées ». Les prestations peuvent être modifiées en fonction de la capitalisation : réduites en cas de déficit ou augmentées en cas de surplus.

À propos de l’auteur

Yan Barcelo


Yan Barcelo est journaliste dans la région de Montréal.

comments powered by Disqus

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.