Éducation financière au secondaire : Un incontournable

La majorité des jeunes adultes interrogés ont déclaré que la gestion des finances personnelles est le cours du secondaire qui leur aurait été le plus utile.

Certains de mes amis ont des enfants qui entrent au secondaire ce mois-ci. Cette rentrée scolaire m’a ramenée à mes propres années du secondaire. J’ai eu la chance d’avoir quelques professeurs exceptionnels, et il m’arrive souvent de me rappeler de choses qu’ils ont dites en classe. (Je me souviens encore avec affection de Peter Polley, mon regretté professeur d’anglais, chaque fois que je tombe sur des mots de ses leçons de vocabulaire, des bijoux comme «cornucopia», «lothario» et «obsequious».)

Les professeurs d’exception laissent leur marque dans nos vies, peu importe la matière enseignée. Il ne faut pas oublier non plus que le passage au secondaire doit permettre aux élèves à la fois d’acquérir des compétences et d’élargir leurs horizons. Bref, la valeur d’un cours ne tient pas qu’à son utilité pratique.

Mais si vous me demandiez quel cours du secondaire me sert le plus dans ma vie quotidienne, je répondrais sans la moindre hésitation : mon cours de dactylo (aujourd’hui, je crois qu’on dirait un cours de clavier). Je ne peux même pas imaginer travailler sans savoir taper sur un clavier.

Cela m’amène à vous parler des résultats d’un sondage réalisé auprès de 1 101 Américains âgés de 18 à 24 ans. Plus de la moitié des répondants (51,4 %) ont dit que la gestion financière est le cours du secondaire qui leur aurait été le plus utile. Viennent ensuite les mathématiques (17,9 %), les sciences (16,5 %) et les sciences humaines (14,2 %).

Les chiffres sont éloquents. À peine quelques années après leurs études secondaires, ces jeunes adultes affirment que s’ils pouvaient revenir en arrière pour choisir un cours qui leur serait utile, ils choisiraient celui sur les finances personnelles.

Alors, si vous avez des enfants au secondaire, parlez-leur de ce sondage. Demandez-leur si un cours d’éducation financière est offert à leur école et, si c’est le cas, encouragez-les à s’y inscrire. Si l’école n’enseigne pas cette matière, cherchez à savoir pourquoi et informez-vous de ce que les parents et les élèves doivent faire pour qu’un cours sur les finances personnelles soit intégré au programme.

Vous pouvez aussi vous tourner vers les ateliers gratuits sur les finances personnelles qui sont offerts dans les écoles, les bibliothèques et d’autres lieux communautaires par des comptables professionnels ayant reçu une formation et des outils dans le cadre du programme de littératie financière de CPA Canada.

Poursuivons la conversation

Quel cours du secondaire vous aurait été le plus utile? Publiez vos commentaires ci-dessous.

Avertissement

Les vues et opinions exprimées par l’auteure dans le présent article ne représentent pas nécessairement celles des Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

À propos de l’auteur

Tamar Satov

Directrice de la rédaction, CPA magazine
Tamar Satov, directrice de la rédaction à CPA Magazine, est journaliste spécialisée dans les questions liées aux affaires, à l’éducation des enfants et aux finances personnelles. Elle propose régulièrement des conseils et des anecdotes dans le cadre de ce blogue, où elle fait part de ses efforts pour faire l’éducation financière de son enfant. (@TamarSatov)

Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Notre Répertoire des cabinets de CPA vous permet de trouver des cabinets de CPA au Canada grâce à une carte interactive et à différents critères de recherche.