Cinq notions financières inspirées du film Star Wars : Le réveil de la Force

Quelques conseils en l’honneur de la journée Star Wars, le 4 mai.

L’univers de la Guerre des étoiles (Star Wars) regorge de leçons pour les jeunes et les moins jeunes, au-delà de ses nombreuses batailles galactiques qui opposent les bons aux méchants. En y regardant de plus près, la sagesse des Jedi s’applique également aux notions financières. Voici quelques-uns de nos exemples favoris tirés de l’épisode VII (attention, certaines intrigues seront révélées ici!) :

  • La loi de l’offre et de la demande règne
    Lorsque Rey apporte les objets qu’elle a trouvés à Unkar Plutt, le hideux ferrailleur de Jakku, elle lui rappelle qu’il lui avait remis deux fois plus de portions pour exactement les mêmes pièces, la semaine précédente. Malheureusement pour la pilleuse d’épaves, la demande a fléchi, alors Unkar Plutt, impitoyable, a baissé ses prix. Par contre, le Premier Ordre est disposé à payer le prix fort pour le sympathique droïde orange et blanc qui accompagne Rey : le marchand roublard lui offre la somme faramineuse de 60 portions!
  • Parfois, c’est trop beau pour être vrai
    Si Rey avait accepté de vendre l’adorable droïde BB-8 en échange de 60 portions, elle aurait directement contribué à la chute de la galaxie. Catastrophe évitée de justesse! Méfiez-vous d’une offre trop alléchante… il y a sûrement anguille sous roche.
  • Le malheur des uns fait le bonheur des autres
    Lorsque Rey et Finn tentent de fuir le Premier Ordre, Finn montre du doigt le Faucon Millenium et s’exclame, dubitatif : «T’es capable de piloter ce vaisseau?» Rey lui rétorque : «Celui-là? C’est un tas de ferraille!» Pourtant, l’appareil vétuste sera leur planche de salut. Et par-dessus le marché, c’est aussi la «maison» de Han Solo et de Chewbacca, qui le cherchaient en vain depuis des années.
  • Les victimes d’une arnaque ont la mémoire longue
    Lorsque Han Solo se retrouve devant deux groupes de benêts qu’il a arnaqués sans vergogne, il essaie de s’en sortir en débitant des boniments : «Est-ce que je vous ai déjà fait faux bond?» «Deux fois», répond l’un des chefs, du tac au tac. On peut facilement comprendre que les pigeons ne se laisseront pas plumer cette fois-ci.
  • Sachez sortir de l’ombre et briller
    L’habileté de Rey, qui pilote avec brio le Faucon Millenium, pourtant plutôt brinqueballant, impressionne Han Solo : il offre à l’héroïne de se joindre à son équipage.

POURSUIVONS LA CONVERSATION

Auriez-vous repéré d’autres moments propices à l’éducation financière dans Star Wars : Le réveil de la Force? Publiez vos commentaires ci-dessous. Si vos enfants n’aiment pas Star Wars, regardez un de ces sept films pour lancer des conversations sur l’argent.

Avertisemment

Les vues et opinions exprimées par l’auteure dans le présent article ne représentent pas nécessairement celles de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

À propos de l’auteur

Tamar Satov

Directrice de la rédaction, CPA magazine
Tamar Satov, directrice de la rédaction à CPA Magazine, est journaliste spécialisée dans les questions liées aux affaires, à l’éducation des enfants et aux finances personnelles. Elle propose régulièrement des conseils et des anecdotes dans le cadre de ce blogue, où elle fait part de ses efforts pour faire l’éducation financière de son enfant. (@TamarSatov)

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.