Surmonter ses dettes

Bon nombre d’entre nous n’avons aucun contrôle sur l’augmentation de notre revenu, mais nous pouvons tous exercer un plein contrôle sur nos dépenses.

Dans un article bien documenté paru dans l’édition du 26 novembre 2015 du Financial Post, l’auteure Barbara Shecter traitait du dangereux niveau d’endettement des Canadiens. Elle y écrivait notamment que «[…] plus du tiers d’entre nous avons déjà réglé des dépenses en atteignant les limites de nos lignes de crédit ou de nos cartes de crédit, ou même en vendant des titres de placement ou en nous adressant à des membres de notre famille pour obtenir l’argent dont nous avions grandement besoin».

Elle décrit ensuite des mesures encore plus extrêmes que doit prendre une autre partie de la population, comme liquider des REER et recourir à des prêts sur salaire. Je vous encourage fortement à lire l’article intégral.

En fait, bien des Canadiens vivent au-dessus de leurs moyens et, selon Mme Shecter, cela est dû aux hypothèques très élevées qu’ils doivent assumer.

Cette situation est particulièrement inquiétante si l’on pense au fait que les taux d’intérêt sont actuellement à des planchers historiques ou presque. Cela signifie que lorsqu’ils monteront — et il serait naïf de croire que ça n’arrivera pas —, la situation sera encore plus difficile pour beaucoup de Canadiens, dont un nombre important pourraient être acculés à la faillite.

Il reste encore un peu de temps pour s’attaquer au problème, mais pas beaucoup, je le crains.

Pour régler le problème, les Canadiens doivent se concentrer sur une seule et unique chose : leurs dépenses. Nous ne savons pas toujours si nous aurons droit à une nouvelle augmentation de salaire ni, le cas échéant, à quel moment nous l’aurons.

Voici une autre ressource pour vous aider à surveiller vos dépenses. L’auteur de talent David Chilton a écrit en 1989 l’ouvrage The Wealthy Barber, plus tard traduit en français sous le titre Le barbier riche, dans lequel il exposait des méthodes et des attitudes qui permettent de devenir un bon épargnant. Dans un ouvrage subséquent, assez curieusement intitulé, Le retour du barbier riche, il explique comment devenir un consommateur averti. Les Canadiens doivent devenir des consommateurs avertis en adoptant des habitudes beaucoup plus frugales.

J’ai eu la chance de côtoyer M. Chilton lors d’une conférence qu’il donnait à St. John’s, dans laquelle il traitait de ce que j’appelle «l’effet Corian». Beaucoup de gens achètent des comptoirs de cuisine faits de CorianMD plutôt que de prendre l’argent ainsi dépensé et de le placer dans leur fonds de retraite. L’«effet Corian» est une autre façon de désigner la consommation ostentatoire ou celle qui découle de la comparaison et de la «rivalité» avec les voisins.

Les gens se sentent obligés de consommer uniquement pour avoir le sentiment de ne pas être «derrière la parade» en matière d’étalage public de la richesse. Ils empruntent pour consommer et le font ― inconsciemment selon moi ―, en prenant des risques plus élevés qu’ils ne croient. En effet, au bout du compte, lorsque les taux d’intérêt augmenteront, la valeur des biens immobiliers chutera et les comptoirs de CorianMD n’empêcheront rien. Le retour du barbier riche vous aidera à apprendre à dépenser de façon raisonnable.

POURSUIVONS LA CONVERSATION

Quelles sont vos préoccupations en matière de gestion de vos dettes? Publiez vos commentaires ci-dessous.

Avertissement

Les vues et opinions exprimées par l’auteur dans le présent article ne représentent pas nécessairement celles de CPA Canada.

À propos de l’auteur

Larry Short, CPA, CGA

Larry Short, CPA, CGA. Larry Short est né et a grandi à Carbonear (Terre-Neuve-et-Labrador). Il a étudié à l’Université Memorial de Terre-Neuve, où il a décroché en 1981 un baccalauréat en commerce (B.Com.). Il a obtenu son titre professionnel comptable en 1988, année où il a également commencé à travailler comme conseiller en placement. Au fil des ans, M. Short a ajouté à son diplôme de B.Com. et à son titre de CPA de nombreux titres professionnels sous lesquels il a exercé ses activités. M. Short est Certified Financial Planner (CFP), gestionnaire de placements agréé (CIM) et gestionnaire de portefeuille. Il est l’auteur de In Short: Secrets to Make Your Dollars Grow (Doubleday 1998) et de In Short: Successful Investing During Turbulent Times (2012). Son cabinet de gestion de patrimoine est en affaires depuis 28 ans et est maintenant rattaché à Patrimoine HollisMD, à St. John’s (Terre Neuve et Labrador).