Quel est votre plan financier?

La planification financière vous fait peur? Elle vous donne même des sueurs froides? C’est probablement parce que vous n’avez pas de plan financier.

Vous avez sûrement déjà pensé à dresser un plan financier, mais vous avez succombé au doute : «Puis-je y arriver tout seul? C’est plutôt compliqué…» «Et si je consultais un professionnel? Oh, je n’ai sûrement pas les moyens.» «Le conseiller n’aura qu’une idée en tête, me vendre ses fonds, pour me soutirer encore plus d’argent.»

Bref, considérant que la question était trop complexe, vous avez décidé d’y réfléchir une autre fois. Je vous comprends, car je me faisais exactement les mêmes réflexions... jusqu’à ce que mes filles décident d’aller à l’université, mais ailleurs que dans notre province de résidence. Au secours! J’aurais dû faire quelque chose plus tôt! L’heure était grave, alors je me suis retroussé les manches. Mais revenons au sujet du plan financier. J’ai fait quelques recherches, et voici mes conclusions.

Ce n’est pas sorcier : il faut suivre des étapes, qui vous aideront à voir où vous en êtes et à décider quel chemin emprunter pour atteindre vos objectifs, afin de mieux vous organiser.

  • Collecte des données. Rassemblez toutes vos informations financières. Faites le point : actifs et passifs, comptes d’épargne, REER, REEE, valeurs mobilières, polices d’assurance, testament, régime de retraite…. Quel est votre revenu familial? À combien se chiffrent vos dépenses mensuelles? Quels imprévus pourraient surgir?
  • Établissement d’objectifs. Quels sont vos projets, pour vous et votre famille? Épargner en vue des études de vos enfants? Rembourser vos dettes ou les réduire? Devenir propriétaire? Assurer votre retraite? Ces objectifs seront précis, mesurables et réalistes; vous devez indiquer s’il s’agit d’objectifs à court, à moyen ou à long terme, et les classer par importance.
  • Analyse et solution. Analysez chacun de vos objectifs plus en détail pour savoir combien il vous en coûtera pour l’atteindre et comment vous y arriverez. Soyez réaliste.
  • Mise en œuvre. C’est l’étape la plus importante. Après avoir dressé un état des lieux, avoir fixé des objectifs et avoir déterminé comment les atteindre, AGISSEZ. Choisissez une chose à faire, et passez à l’action.
  • Analyse et suivi. Dans la vie, il est rare que tout se déroule comme prévu. Une fois par an ou plus fréquemment, regardez ce que vous avez accompli (vous constaterez avec plaisir que vous avez progressé) et assurez-vous de rester sur la bonne voie. Votre situation a changé? Rajustez le plan pour qu’il corresponde à votre nouveau rythme de vie.

DÉCIDEZ QUEL SERA VOTRE PLAN FINANCIER

Avoir un plan financier vous aide à vous organiser et à prendre en mains vos finances (au lieu d’être à la merci du moindre aléa). C’est une démarche continue qui facilite la prise de décisions avisées. Vous serez moins stressé, plus serein. Vous envisagerez avec davantage de confiance l’orientation que vous avez choisie. Atteindre vos objectifs vous donnera un sentiment d’accomplissement et de fierté.

En conclusion, je vous rassure : mes filles sont bel et bien allées à l’université, une sur la côte est et l’autre sur la côte ouest.

POURSUIVONS LA CONVERSATION

Avez-vous des conseils pratiques à donner sur la création d’un plan financier? Publiez vos commentaires ci-dessous.

Avertissement

Les vues et opinions exprimées par l’auteure dans le présent article ne représentent pas nécessairement celles des Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).






À propos de l’auteur

Debra A. King, CPA, CMA


Debra King, CPA, CMA, est fondatrice et chef de la direction du cabinet Atlas Rand Inc., qui offre aux organisations de l’Alberta des services de gestion d’entreprise, de comptabilité et de consultation. Trésorière du conseil d’administration de l’Association canadienne de l’informatique (section de l’Alberta), elle siège au Conseil consultatif du programme Réseau Contact collectivité.

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.