Établir un budget pour les grands événements de la vie

Que faut-il planifier et comment procéder?

Que ressent-on le plus souvent lorsqu’on entend le mot «budget»?

De l’anxiété, de l’angoisse ou encore un sentiment de découragement à l’idée du travail contraignant et fastidieux et de l’énergie nécessaires pour élaborer quelque chose qu’on pense ne pas pouvoir respecter de toute façon. Avant tout, il importe de changer notre point de vue sur le budget, de le voir comme un moyen de parvenir à une fin, et non comme une restriction ou un «régime financier». Ainsi, on réduira ou on éliminera ces sentiments négatifs.

En matière de régimes alimentaires, on dit souvent qu’il faut changer de mode de vie pour obtenir des résultats à long terme, et non se rationner temporairement. Eh bien, c’est la même chose pour un budget. Quel que soit le grand événement que vous planifiez, il sera couronné de succès si vous intégrez la budgétisation comme un outil et «un moyen de parvenir à une fin» et non comme une tâche laborieuse et temporaire. Il s’agit de la voie à suivre pour atteindre votre objectif. Un peu comme une application Google Maps qui vous indique le chemin, ou les différents chemins possibles, pour parvenir à destination.

Si vous n’avez pas encore intégré la budgétisation à votre mode de vie, ce n’est pas une habitude que vous pourrez adopter du jour au lendemain. Mais en suivant quelques étapes faciles, vous y parviendrez.

GRANDS ÉVÉNEMENTS DE LA VIE

La plupart d’entre nous allons vivre de grands événements qui nécessitent l’établissement d’un budget. Par exemple :

  • un mariage
  • une lune de miel ou des vacances
  • un achat immobilier (première habitation, remboursement d’une hypothèque, achat d’une habitation plus grande)
  • une naissance (planifier la venue du premier enfant ou des traitements de fertilité, qui peuvent coûter assez cher)
  • d’importants investissements
  • des imprévus (perte d’emploi, invalidité, maladie, réparations majeures urgentes)

LA FORMULE GAGNANTE

C’est bien moins compliqué qu’on pourrait le penser. Le but ultime est d’intégrer cette habitude à votre mode de vie pour que la gestion efficace de la trésorerie devienne une seconde nature, mais au départ, commencez progressivement par les étapes suivantes :

L’objet de la planification

  • Identifiez les grands événements de la vie, par exemple ceux cités plus haut, ou tout autre événement qui entraîne des dépenses additionnelles, récurrentes (nouveau bail), importantes (voiture) ou significatives (maison).

La marche à suivre pour la planification

  • Précisez la date ou la période (une année) à laquelle vous prévoyez, ou vous souhaitez, que chaque événement ait lieu.
  • Faites la liste de tout ce dont vous aurez besoin ou de tout ce que vous désirez pour chaque événement. Pour un mariage, par exemple, il vous faudra louer une salle, retenir les services d’un traiteur, acheter des fleurs, réserver un groupe de musique, etc. Cette démarche s’apparente à une séance de remue-méninges. Il ne vous faut qu’un papier et un crayon (ou dans mon cas, un ordinateur). Notez tout ce qui vous passe par la tête pour chaque événement particulier. Ensuite, appelez un ami proche, votre conjoint, un parent (ou votre sympathique comptable), qui a déjà vécu ce type d’événement, ou qui est un habitué des budgets. Passez la liste en revue avec cette personne pour vérifier s’il manque quelque chose.
  • Estimez le coût total de chaque événement en chiffrant chaque poste identifié à l’étape précédente (prévoir une marge pour les dépenses imprévues, en général 5 % du coût total). Vous obtenez votre «budget» préliminaire, ou ce que vous êtes prêt à dépenser.
  • Trouvez des fournisseurs et obtenez des estimations ou des devis pour les différents postes énumérés dans votre budget, ce qui vous donnera un budget plus précis. À cette étape, vous pouvez réduire ou éliminer certains coûts s’ils sont plus élevés que dans votre budget préliminaire, ou si vous ne voulez pas payer le montant proposé.

QUE FAUT-IL RETENIR?

Établir un budget est plus facile qu’on ne le pense et constitue l’un des meilleurs moyens pour être financièrement responsable. Ne cédez pas à la peur, à l’anxiété, ou au découragement. Il s’agit simplement d’un outil visant à gérer efficacement la trésorerie et à vous aider à être conscient de vos dépenses.

POURSUIVONS LA CONVERSATION

Êtes-vous en train de planifier un grand événement de la vie? Comment en établissez-vous le budget? Publiez vos commentaires ci-dessous.

Avertissement

Les vues et opinions exprimées par l’auteure dans le présent article ne représentent pas nécessairement celles de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

À propos de l’auteur

Kathy Lempert, CPA, CGA


Kathy Lempert, CPA, CGA, a fondé son propre cabinet de services-conseils en stratégie et gestion d’entreprises. Elle possède une vaste expérience dans les secteurs aérospatial, médical, immobilier, pharmaceutique, des télécommunications et de la fabrication, notamment en gestion de développement de logiciels, en gestion des opérations de trésorerie, en élaboration de politiques, de processus et de procédures, en amélioration des processus d’affaires, et en élaboration de plans d’affaires et de budgets. En 2014, Mme Lempert a cofondé un organisme de bienfaisance, les Programmes résidentiels Kehilla Montréal, dont la mission est de fournir diverses solutions de logement abordables visant à briser le cycle de la pauvreté. Elle a également siégé à plusieurs conseils d’administration d’organismes de bienfaisance, et a été la trésorière d’une importante association caritative de Montréal.

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.