Série Fiscalité : Profitez des crédits pour enfants

Élever des enfants semble coûter de plus en plus cher. Les parents ont donc tout intérêt à examiner les allègements fiscaux dont ils pourraient profiter.

J’ai profité du congé des Fêtes pour revoir des films des années 80 que je n’avais pas vus depuis très longtemps. J’avais complètement oublié l’excellente prestation de Drew Barrymore qui, à peine âgée de 6 ou 7 ans, a volé la vedette dans E.T. J’ai aussi revu Maman, j’ai raté l’avion, mettant en vedette Macaulay Culkin, âgé de 10 ans, que ses parents oublient à la maison à Noël et qui déjoue deux voleurs (pas trop brillants). Je me suis demandé si les parents de ces enfants les avaient inscrits à des cours ou des camps d’art dramatique à un très jeune âge. Élever des enfants semble coûter de plus en plus cher. Les parents ont donc tout intérêt à examiner les allègements fiscaux dont ils pourraient profiter.

Dans les familles où les deux parents travaillent, les frais de garde représentent généralement les dépenses les plus importantes au titre des enfants. Il est donc logique que l’allègement fiscal le plus généreux s’applique à ces frais. Les parents peuvent demander une déduction pour les frais de garde visant les enfants de moins de 16 ans si ces frais ont été payés pour permettre aux parents de travailler ou d’étudier. Le montant maximum qui peut être déduit dépend de l’âge de l’enfant : 7 000 $ pour les enfants de moins de 7 ans à la fin de l’année et 4 000 $ pour les enfants de 7 ans et plus. Vous pouvez demander la déduction jusqu’à la seizième année de l’enfant inclusivement (des règles spéciales s’appliquent aux enfants handicapés).

Si votre enfant veut suivre les traces de Drew ou de Macaulay, vous pourriez vous prévaloir du crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants qui représente une somme maximale de 75 $ par enfant pour des activités artistiques, culturelles, récréatives ou d’épanouissement. Il peut s’agir de cours d’art plastique ou de camps d’art dramatique — l’admissibilité du programme dépend de la durée et de la nature des activités.

Peut-être que votre enfant (comme le mien) s’intéresse aux sports plus qu’aux arts. Si c’est le cas, il existe un crédit d’impôt pour la condition physique des enfants qui peut atteindre 75 $ et qui couvre les frais d’inscription et d’adhésion à un programme d’activité physique. La natation, le soccer, le hockey et le basketball font partie des activités qui pourraient être admissibles si certaines conditions sont remplies, comme dans le cas du crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants. Par exemple, le programme doit avoir une durée minimale de huit semaines consécutives (s’il s’agit d’un camp, les activités doivent s’étaler sur une période minimum de cinq jours consécutifs).

Si vous voulez en savoir davantage sur la déduction pour les frais de garde et sur les crédits d’impôt pour les activités artistiques et la condition physique des enfants, consultez le site Web de l’Agence du revenu du Canada. Jetez un coup d’œil sur vos reçus de 2013 afin de déterminer ce à quoi vous avez droit pour votre vedette en herbe!

À propos de l’auteur

Gael Melville


Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Notre Répertoire des cabinets de CPA vous permet de trouver des cabinets de CPA au Canada grâce à une carte interactive et à différents critères de recherche.