Série Fiscalité : À l’abri, les biens fructifient

Plusieurs régimes enregistrés vous permettent de placer votre argent à l’abri de l’impôt.

L’an dernier, j’ai inscrit mon fils au hockey sur gazon, sport de mon enfance, pensant que toutes ces parties jouées dehors dans le froid hivernal sur un terrain bosselé et boueux seraient formatrices. Mais il semble que ce sport ait beaucoup changé depuis ma jeunesse et qu’il ressemble moins au Quidditch de J.K. Rowling maintenant que les joutes sont disputées sur des terrains bien lisses en gazon synthétique. Comme l’entraînement se fait à l’intérieur dans un gymnase confortable qui les met à l’abri des engelures, les jeunes deviennent rapidement de bons joueurs, ce qui démontre l’importance de l’environnement : une protection contre les éléments, même légère, permet aux capacités de croître rapidement.

Ce principe s’applique aussi à l’argent que vous gagnez à la sueur de votre front. Plusieurs régimes enregistrés vous permettent de placer votre argent à l’abri de l’impôt. Une fois dans le régime, votre argent se trouve dans un environnement protégé et le revenu de placement n’est pas imposé tant qu’il y reste. Sous l’effet de l’intérêt composé, votre investissement initial pourra augmenter plus vite que dans un compte non enregistré, où le revenu de placement est imposé au moment où il est gagné.

Deux des moyens les plus courants de mettre vos investissements à l’abri de l’impôt sont le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) et le compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Le REER vous donne un allègement fiscal immédiat — vous pouvez déduire votre cotisation directement de votre revenu au moment de remplir votre déclaration, de sorte que cette cotisation réduit l’impôt que vous devez payer. Les montants des cotisations et des déductions sont soumis à des limites strictes. Vous devez donc respecter les règles pour éviter les pénalités fiscales. Tant que vos cotisations restent dans le régime, le revenu de placement gagné est libre d’impôt. À la retraite, les sommes retirées seront considérées comme un revenu imposable.

Le CELI n’offre pas un allègement fiscal immédiat mais, comme dans le cas du REER, le revenu de placement gagné dans un CELI n’est pas imposé. Par contre, contrairement au REER, les sommes retirées du CELI ne sont pas imposées. Malgré le nom du programme, « compte d’épargne libre d’impôt », les cotisations au CELI ne se limitent pas aux espèces; elles peuvent aussi prendre la forme d’actions et d’obligations. Le programme impose une limite de cotisation annuelle (5 500 $ pour 2014), et les droits de cotisation inutilisés des années antérieures sont reportés aux années subséquentes.

Voici un bref résumé des principales caractéristiques fiscales du REER et du CELI

  REER CELI
Les cotisations donnent-elles
lieu à un allègement fiscal?
Oui Non
Les retraits sont-ils imposés? Oui Non
Les revenus de placement sont-ils
imposés s’ils restent dans le régime?
Non Non
Les limites de cotisation sont-elles
fondées sur le revenu gagné?
Oui Non
Les droits de cotisation inutilisés
sont-ils reportés?
Oui Oui
Y a-t-il un âge limite? Oui Non

Le début de l’année est le moment idéal d’examiner vos habitudes d’épargne pour tirer le meilleur parti possible du REER et du CELI. Voici quelques questions à considérer :

  1. Votre revenu a-t-il augmenté?
    Si votre revenu a augmenté par rapport à l’an dernier, vous pourriez accroître votre cotisation habituelle au REER ou ouvrir un CELI.
  2. Devriez-vous verser une cotisation supplémentaire à votre REER?
    Vous avez jusqu’au début mars 2014 pour cotiser à votre REER et demander une déduction sur votre déclaration de revenus de 2013 (à condition que votre maximum déductible au titre des REER soit suffisamment élevé).

CELI ou REER?
Pour savoir s’il est préférable de cotiser à un REER ou à un CELI, vous devez tenir compte de votre situation particulière et surtout déterminer si votre revenu augmentera ou diminuera à l’avenir. Adressez-vous à votre conseiller financier si vous ne savez pas quelle solution convient le mieux à votre situation.

À propos de l’auteur

Gael Melville


Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.