Série Retraite : Pas facile de demander la SV

Vous aurez bientôt 65 ans et souhaitez continuer à travailler? Vous pourriez attendre avant de demander votre pension de la SV.

Un an avant son 65e anniversaire de naissance, mon oncle a reçu une lettre de Service Canada l’informant qu’il pouvait demander sa pension de la Sécurité de la vieillesse (SV). Il m’a alors demandé de l’aider à obtenir sa pension. J’ai vite constaté qu’il faut parfois faire des pieds et des mains pour que le versement de la pension commence à temps. Mon oncle n’étant pas né au Canada, il devait présenter un document prouvant la date à laquelle il est devenu résident permanent – de préférence sa fiche d’établissement. Comme il était arrivé au Canada il y a plus de 35 ans et qu’il a obtenu sa citoyenneté en 1977, je pensais que l’on comprendrait facilement qu’il n’ait plus cette fiche. Mais non! Service Canada a insisté pour que mon oncle présente une preuve quelconque de sa date d’arrivée au Canada. J’ai donc dû demander à Citoyenneté et Immigration Canada de m’envoyer un document intitulé Vérification du statut pour qu’on vérifie à quelle date mon oncle était arrivé au Canada. Le traitement de ce document prend six mois et coûte 30 $ (en 2013).

Je ne peux pas demander la pension de la SV pour mon oncle avant d’avoir ce document. Étant donné que l’on ne peut recevoir de paiements rétroactifs que pour une période maximale de 11 mois à partir de la date à laquelle on veut commencer à recevoir la pension, il est très important de demander la SV (et d’obtenir les documents justificatifs comme la Vérification du statut) aussi longtemps d’avance que possible.

Heureusement, il y a de l’espoir. L’an dernier, l’État a mis en place un mécanisme d’inscription proactive grâce auquel les personnes admissibles commenceront automatiquement à recevoir leur pension de la SV à leur 65e anniversaire, à moins d’avis contraire. Vous pouvez aussi reporter votre pension de la SV pour une période maximale de cinq ans – voir ci-après.

Attendre ou ne pas attendre – voilà la question

Vous aurez bientôt 65 ans et souhaitez continuer à travailler? Vous pourriez attendre avant de demander votre pension de la SV. Des changements entrés en vigueur en 2013 permettent le report des versements pour une période maximale de cinq ans après l’âge de 65 ans. Pour chaque mois de report, votre pension mensuelle augmente de 0,6 %.

Le report est-il pour vous? Si vous prévoyez continuer à travailler ou avez d’autres sources de revenus, ce pourrait effectivement être pour vous. Comme la pension de la SV est imposable, il pourrait être logique de la reporter jusqu’à ce que vous ayez besoin du revenu supplémentaire, de manière à payer moins d’impôts. Si vous commencez à recevoir votre pension tout en continuant à travailler, vous serez imposé sur la totalité du montant. Vous auriez donc intérêt à la reporter jusqu’à ce que vous cessiez de travailler. N’oubliez pas par contre que vous pouvez seulement reporter votre pension jusqu’à l’âge de 70 ans; prenez donc les dispositions nécessaires pour que le versement de votre pension de la SV commence à votre 70e anniversaire, sinon vous perdrez des versements.

Vous devez aussi tenir compte de votre état de santé et de l’incidence du report sur d’autres prestations. Sachez que si vous reportez votre pension de la SV, les prestations connexes (comme le Supplément de revenu garanti et l’Allocation pour votre époux ou conjoint de fait) seront aussi reportées.

À propos de l’auteur

Nicholas Cheung