Série Prêt hypothécaire : C’est le temps de visiter!

Votre prêt hypothécaire a été préautorisé? La partie de plaisir commence : c’est le temps de trouver la maison de vos rêves!

Votre prêt hypothécaire a été préautorisé? La partie de plaisir commence : c’est le temps de trouver la maison de vos rêves! Mais avant de vous lancer, il faut vous résoudre à vous en tenir au montant que vous pouvez payer, car il est très facile de se laisser emporter lorsque tout se précipite. Voici ce qu’il faut garder à l’esprit en explorant le marché :

QUEL montant êtes-vous prêt à payer?

N’oubliez pas : votre prêt hypothécaire préautorisé vous indique le montant maximum que vous pouvez dépenser. Pourquoi maximum? Parce que ce montant représente le risque maximal que le prêteur est disposé à prendre pour vous accorder un prêt. Ce qui ne veut pas dire que vous devez débourser tout le montant. Avant de commencer vos recherches, prenez le temps de décider combien vous êtes prêt à payer. La pire chose que vous puissiez faire est de devenir propriétaire, et rien d’autre (à moins que ce ne soit votre objectif, bien sûr!). Si vous aimez voyager ou avez un passe-temps coûteux, assurez-vous d’inclure ces dépenses dans votre budget mensuel. Pour ma part, j’ai  trouvé utile de demander au prêteur de me fournir trois ou quatre scénarios possibles : j’ai ainsi pu comparer les versements hypothécaires pour différents prix d’achat. J’ai évalué chaque scénario pour voir si les versements me permettaient de répondre à mes autres engagements financiers et à mes désirs, et de maintenir mon style de vie.  

TROUVEZ un bon agent immobilier en qui vous avez confiance 

J’ai beaucoup apprécié le fait d’avoir un agent immobilier à mes côtés lors de mes recherches. Les agents immobiliers sont des experts qui ont aidé bien d’autres personnes dans l’achat de leur première maison. Mon agent a su m’indiquer facilement de nombreuses caractéristiques à propos des maisons que je visitais. L’avantage de faire affaire avec un agent immobilier lors de l’achat d’une première maison est que vous n’avez pas à lui verser de commission; c’est le vendeur qui paie la commission des deux agents impliqués dans la transaction  

PRENEZ votre temps et amusez-vous

Amusez-vous lors de vos recherches, mais rappelez-vous qu’il ne s’agit ni d’un jeu ni d’une course. Je me souviens d’avoir visité une maison et de m’être dit : « C’est la bonne. » Il me fallait cette maison à tout prix. Puisqu’elle coûtait un peu plus que ce que j’avais prévu payer, mon agent m’a suggéré de faire une offre plus basse. Finalement, la maison a été vendue à quelqu’un qui était prêt à payer plus. Déçue, j’ai poursuivi mes recherches. Quelques jours plus tard, j’ai trouvé une maison, dans ma fourchette de prix, que j’aimais encore plus que la première. Le proverbe « une de perdue, dix de retrouvées » s’applique à merveille ici : si une maison ne fait pas l’affaire, ne vous découragez pas, car plusieurs autres vous attendent!  

À propos de l’auteur

Sara Wick


Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.