Cinq trucs pour ne pas être victime de fraude financière

Pour ne pas devenir la proie de ces criminels invétérés vous devez savoir comment ils s’y prennent et comment reconnaître la malhonnêteté de leurs demandes.

Pour mieux adapter leurs arnaques aux victimes qu’ils ciblent, les fraudeurs financiers se tiennent au courant de l’actualité et des tendances économiques, allant même jusqu’à se servir des grands titres des médias pour renforcer leur message. Le plus souvent, ces criminels impudents convainquent leurs victimes qu’il y a urgence d’agir et leur offrent des placements qui sont supposés les protéger contre des risques financiers ou un « danger » économique imminents.

Pour ne pas devenir la proie de ces criminels invétérés – même ceux qui sont assez sûrs d’eux pour ne pas bloquer leur numéro sur votre afficheur –, vous devez savoir comment ils s’y prennent et comment reconnaître la malhonnêteté de leurs demandes. Voici cinq trucs qui pourraient vous être utiles. N’hésitez pas à les donner à d’autres, car ils seront toujours d’actualité.

  1. Ne prenez jamais d’appels d’étrangers qui vous informent d’une occasion d’investissement privilégiée, que cette occasion soit formulée de façon à paraître légèrement contraignante ou trop belle pour être vraie.
  2. Soyez toujours sur vos gardes quand on vous propose une occasion unique d’acheter des titres spéciaux, des métaux précieux ou des monnaies étrangères.
  3. Les escrocs qui s’adonnent à la fraude par affinité font souvent d’énormes bénéfices grâce aux recommandations d’amis, de parents ou de membres de groupes religieux. En proposant un placement frauduleux aux membres d’un groupe, ils voient leurs ventes se multiplier grâce au simple effet psychologique de la confiance interpersonnelle.
  4. Une occasion de placement vous semble compliquée? Trop technique? Passez votre tour! Les arnaqueurs vont souvent utiliser des termes difficiles à comprendre pour vendre des placements risqués à leurs victimes.
  5. Vous pensez pouvoir reconnaître une fraude financière? Faites le quiz Les différents types de fraude. Rien ne vaut l’apprentissage par les exemples.

Ne vous surprenez pas que des personnes suspectes ne sonnent pas à votre porte. En cette ère du numérique, les fraudeurs ont d’autres moyens de vous piéger : les textos, les médias sociaux et même la télévision. Soyez vigilant et n’hésitez pas à les dénoncer au Centre antifraude du Canada ou à la GRC.

À propos de l’auteur

Claudiu Popa


Faits saillants

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.