Mois de la littératie financière : Cendrillon et la littératie financière

Novembre est le mois de la littératie financière. Bien, mais qu’est-ce que cela signifie et pourquoi un mois de la littératie financière?

Novembre est le mois de la littératie financière. Bien, mais qu’est-ce que cela signifie et pourquoi un mois de la littératie financière? Commençons par nous demander ce que nous entendons par littératie financière. Le Groupe de travail sur la littératie financière (créé par le gouvernement fédéral en 2009) a défini celle-ci comme suit :

Le fait de disposer des connaissances, des compétences et de la confiance en soi nécessaires pour prendre des décisions financières responsables.

La littératie financière, c’est deux choses :

  1. prendre des décisions éclairées;
  2. (voici le lien avec Cendrillon) faire de ses rêves une réalité.

Lorsqu’on parle de littératie financière, on ne s’attarde pas à des définitions comme celles de prêt hypothécaire à taux fixe ouvariable, de transfert électronique de fonds ou de NASDAQ (j’ai quand même créé des liens au cas où vous seriez curieux). Il ne faut pas s’empêtrer dans la compréhension des termes, parce que tout revient à votre situation, au degré de complexité que vous voulez lui donner et à vos objectifs personnels. Devez-vous vraiment connaître le marché boursier si vous avez peur des risques? Probablement pas, à moins de vouloir impressionner quelqu’un dans un bar du quartier des affaires. Alors inutile de nous en préoccuper. Ce qu’il vous faut savoir, par contre, c’est qu’il est important d’investir et que, selon vos besoins, les choix sont multiples. Toutefois, de nombreux professionnels peuvent vous aider. Comprendre que ces décisions doivent être prises pour assurer votre avenir financier est la première étape vers la liberté financière, mais vous devez d’abord déterminer ce que vous attendez de la vie.

Voici ce que vous devez faire :

  1. Fixez un objectif à court terme et un objectif à long terme (par exemple, voyage, retour aux études, retraite).
  2. Déterminez le montant nécessaire.
  3. Vérifiez si vous serez en mesure d’épargner suffisamment au cours de la période prévue (d’ici la date de votre départ, par exemple) :
    1. si oui, bravo! Autocongratulez-vous, retournez à l’étape 1 et choisissez un objectif moins accessible…
    2. sinon, vous devez procéder à une petite évaluation :
      1. Puis-je gagner plus d’argent?
      2. Dans quelles dépenses puis-je sabrer? Voici une bonne occasion de réfléchir à vos habitudes de consommation.
      3. Puis-je atteindre cet objectif avec moins d’argent?
      4. Puis-je m’accorder plus de temps pour l’atteindre?

L’histoire de Cendrillon nous enseigne que les rêves peuvent se réaliser, mais les contes de fée omettent l’aspect financier. Cendrillon travaillait bénévolement pour sa méchante belle-mère et ses horribles demi-sœurs; elle a donc dû accumuler un grand capital de sympathie qui lui a valu une visite de sa marraine la fée, un mariage avec un prince et un château! Tenir château n’est pas donné, non plus. La fin heureuse de l’histoire repose sur une bonne gestion financière.

Tout revient donc aux objectifs et aux rêves, ainsi qu’aux décisions financières à prendre pour les réaliser. Les souvenirs peuvent être précieux, et c’est pourquoi le présent mois est consacré à vous aider à vous en fabriquer (et à les payer).

À propos de l’auteur

Author


Faits saillants

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.

Notre Répertoire des cabinets de CPA vous permet de trouver des cabinets de CPA au Canada grâce à une carte interactive et à différents critères de recherche.

Présenté par CPA Canada et CPA Ontario, le congrès national UNIS (en anglais) est un rendez-vous annuel incontournable qui propose un programme multidisciplinaire approfondi à tous les CPA qui souhaitent rester maîtres du jeu.