Que faire lorsque de l’argent tombe du ciel?

44 % des Canadiens interrogés lors d’un sondage récent mené par les Comptables professionnels agréés du Canada ont reçu un montant inattendu cette année, à savoir un remboursement d’impôt

Que feriez-vous d’une rentrée d’argent imprévue, par exemple une prime de rendement surprise ou un petit héritage d’un parent éloigné (on peut toujours rêver, me direz-vous)? Quelle serait votre réaction? Vous vous diriez :

A  Dieu merci! Je peux maintenant rembourser une partie de mes dettes.
B. REER ou CELI?
C.  Super! Ça paiera le camp d’été des enfants.
D.  Enfin, on pourra rénover la cuisine!
E.  Youpi! On part pour Disney avec les enfants!

De fait, 44 % des Canadiens interrogés lors d’un sondage récent mené par les Comptables professionnels agréés du Canada ont reçu un montant inattendu cette année, à savoir un remboursement d’impôt. De ces répondants, 28 % ont répondu qu’ils se serviraient de cet argent pour rembourser une dette (la réponse numéro un), et 18 %, qu’ils placeraient cet argent (deuxième réponse la plus populaire).

J’avoue avoir été surprise de ces résultats. Comme les médias parlent souvent du taux élevé d’endettement personnel au Canada, j’aurais cru que la plupart des répondants auraient choisi de dépenser cette manne inattendue immédiatement plutôt que d’essayer d’améliorer leur situation financière.

Choisir de dépenser l’argent n’est évidemment pas mauvais en soi. À l’instar de 12 % des répondants, qui utilisent leur remboursement d’impôt pour rénover ou améliorer leur domicile, mon mari et moi avons décidé, après avoir enduré la chaleur humide des étés torontois pendant huit ans, de nous servir de cet argent pour faire installer un climatiseur mural. Cette dépense donnera sans doute de la valeur à notre maison et, plus important encore, notre qualité de vie au quotidien s’en trouvera grandement améliorée.

Bien que notre fils de 7 ans, Adam, ne sache pas ce qu’est un remboursement d’impôt, nous lui rappelons souvent qu’il faut bien réfléchir avant de faire un achat, et nous essayons de lui donner l’exemple.

Et maintenant, revenons à ma question du début. Comment votre réponse se compare-t-elle aux résultats du sondage? Avez-vous pensé au message que vous communiquez à vos enfants quand vous effectuez une dépense?

À propos de l’auteur

Tamar Satov

Directrice de la rédaction, CPA magazine
Tamar Satov, directrice de la rédaction à CPA Magazine, est journaliste spécialisée dans les questions liées aux affaires, à l’éducation des enfants et aux finances personnelles. Elle propose régulièrement des conseils et des anecdotes dans le cadre de ce blogue, où elle fait part de ses efforts pour faire l’éducation financière de son enfant. (@TamarSatov)

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.