Série Dépenses du temps des fêtes : Une période de réjouissance... et de partage!

Les jeunes enfants qui ont grandi dans l’abondance ne réalisent parfois pas qu’ils sont privilégiés.

La période des Fêtes est un bon moment pour réfléchir et exprimer notre reconnaissance pour tout ce que la vie nous a apporté. Il est opportun d’enseigner à nos enfants que les Fêtes ne se résument pas aux cadeaux et à la consommation, mais qu’elles nous invitent aussi à nous montrer reconnaissants et à donner aux moins fortunés.

Les jeunes enfants qui ont grandi dans l’abondance ne réalisent parfois pas qu’ils sont privilégiés. Demandez à vos enfants ce pour quoi ils sont reconnaissants. S’ils peinent à trouver une réponse, vous pouvez leur dire ce pour quoi vous êtes reconnaissant et leur expliquer qu’il y a des gens moins chanceux dans le monde qui n’ont pas les moyens de se procurer des choses essentielles, telles que de la nourriture, des vêtements et un logis.

Vous pouvez expliquer à vos enfants que le fait de donner peut être une source de bonheur et de satisfaction personnelle et discuter avec eux de la façon dont votre famille peut aider ceux dans le besoin. Vous pouvez par exemple choisir de contribuer à une collecte de denrées non périssables. Les banques alimentaires, telles que Daily Bread et Moisson Montréal, redistribuent les denrées amassées aux gens dans le besoin dans le cadre de divers programmes.

On peut également aider les démunis par l’intermédiaire d’un OSBL comme Heifer International. Cet OSBL permet par exemple d’acheter un animal (tel qu’une vache ou un mouton) pour une famille dans le besoin. L’animal aide cette famille à devenir autosuffisante en lui fournissant un apport régulier en produits alimentaires, comme des oeufs ou du lait, ainsi qu’une source fiable de revenus tirés de la vente de produits tels que la laine ou le miel. De plus, les familles qui reçoivent un animal s’engagent à remettre la descendance de ce dernier à d’autres personnes dans le besoin, de façon à créer un cycle de changement positif.

Vous pouvez expliquer à vos enfants que d’autres enfants n’ont pas autant de jouets qu’eux et les inciter à participer à une collecte de jouets en donnant l’un de leurs propres jouets ou livres en bon état. Les inviter à se départir d’un bien leur enseigne à faire don de leurs possessions au bénéfice d’autrui. Vous pouvez aussi leur suggérer de mettre de côté leur argent de poche pendant quelques semaines afin d’acheter un jouet pour un enfant qui n’est pas aussi chanceux qu’eux.

Si vous n’avez pas les moyens de faire un don en argent, vous pouvez faire don de votre temps ou de vos talents. Vous pouvez mobiliser toute votre famille et faire du bénévolat à la banque alimentaire de votre quartier ou encore rendre d’aimables services à vos voisins plus âgés, par exemple en déneigeant leur entrée. Vous pouvez aussi visiter une résidence pour personnes âgées et divertir les résidants en jouant à des jeux de société, en leur faisant la lecture ou simplement en bavardant avec eux.

Joyeuses Fêtes! Donnez dans la joie!

À propos de l’auteur

Maya Kuc Corbic, CPA, CA

Dinarii Financial Education Academy
Maya Kuc Corbic s’investit à fond dans la littératie financière et a fondé l’organisme Dinarii Financial Education Academy. Ce dernier a pour mission de favoriser la littératie financière des enfants et des adolescents par des interventions ludiques et dynamiques, et de donner aux parents les outils nécessaires pour qu’ils continuent à enseigner la gestion des finances personnelles à leurs enfants. Les ateliers pour élèves et parents de Dinarii sont admissibles aux subventions pour la participation et l’engagement des parents du ministère de l’Éducation de l’Ontario.