Renforcer l’esprit critique dans la réalisation des audits

Les parties prenantes continuent de soulever des préoccupations concernant l’exercice de l’esprit critique dans la réalisation des audits. Le renforcement des principes d’éthique et la démonstration de la manière dont l’auditeur a fait preuve d’esprit critique peuvent-ils contribuer à les résoudre?

L’esprit critique est une notion fondamentale, essentielle à la qualité de l’audit. Partout dans le monde, les constatations découlant des inspections des audits font souvent état de préoccupations concernant des situations où les auditeurs ne semblent pas avoir exercé leur esprit critique dans le cadre de l’audit.

L’IAASB CONSIDÈRE L’ESPRIT CRITIQUE DE FAÇON GLOBALE

Dans son récent appel à commentaires, l’International Auditing and Assurance Standards Board (IAASB) désigne l’esprit critique comme un élément clé de ses travaux visant à améliorer la qualité de l’audit. Il s’intéresse à des questions comme le comportement, la formation et autres pour déterminer quelles modifications pourraient devoir être apportées aux normes d’audit.

L’IAASB relève un certain nombre de facteurs qui influencent l’esprit critique. De plus, il souligne que la consignation en dossier des jugements professionnels et des actions correspondantes de l’auditeur est un moyen d’attester que ce dernier a exercé son esprit critique, ce qui donne à penser qu’une bonne documentation aide l’auditeur à démontrer qu’il a fait preuve d’esprit critique. C’est pourquoi le Conseil des normes d’audit et de certification (CNAC), en collaboration avec l’Institute of Chartered Accountants Australia (ICAA), a publié en 2013 des indications ne faisant pas autorité proposant des façons pratiques d’améliorer l’exercice de l’esprit critique et la documentation connexe.

LA SOLUTION PASSE-T-ELLE PAR LA RECONNAISSANCE DE LA FORCE MORALE?

Selon l’IAASB, l’exercice de l’esprit critique est influencé par les traits de caractère de chacun, notamment la fortitude (c’est-à-dire la force morale qui permet à l’auditeur de résoudre les situations qui surviennent pendant l’audit), ainsi que par ses compétences (par exemple, les connaissances, les aptitudes et l’expérience).

Dans le même ordre d’idées, l’Institute of Chartered Accountants of Scotland (ICAS) se demande si l’apport de modifications aux règles de déontologie permettrait d’améliorer les comportements professionnels. Il suggère de renforcer ces règles pour qu’elles tiennent compte de l’importance de la force morale, qui, selon la définition de l’ICAS, consiste à faire preuve de fortitude et de détermination dans l’exercice de son esprit critique, à s’opposer à ceux qui ont des comportements inadéquats et à résister à la tentation, en contexte professionnel, de tirer parti d’une situation pour satisfaire une ambition personnelle plutôt que de servir l’intérêt public.

Selon l’ICAS, les règles de déontologie sont les fondements de la carrière du professionnel comptable, et celui-ci doit promouvoir et défendre les valeurs éthiques qui sous-tendent ces règles. Tous les professionnels comptables devraient s’efforcer d’influencer la culture des organisations pour lesquelles ils travaillent, et veiller à ce que ces dernières adoptent un comportement éthique dans leurs interactions avec toutes leurs parties prenantes.

MATIÈRE À RÉFLEXION

Selon moi, ce débat et ces discussions montrent que la profession est prête à se poser des questions essentielles, qui touchent le cœur de ce qu’elle représente. Des modifications semblables à celles que l’ICAS propose d’apporter aux principes d’éthique auraient-elles une réelle incidence sur l’esprit critique dans le cadre de l’audit? C’est certainement une voie intéressante à explorer.

POURSUIVONS LA CONVERSATION

Croyez-vous que les auditeurs de nos jours ont la force morale nécessaire pour mettre en doute les jugements portés par la direction? Le renforcement des principes d’éthique aura-t-il une incidence sur l’esprit critique des auditeurs? Quelles autres solutions pourrait-on envisager?

Je vous invite à publier vos commentaires ci-dessous ou à m’écrire directement.

Conversations sur la qualité de l’audit se veut un forum d’échange concernant les faits et problèmes nouveaux survenant à l’international en matière de qualité de l’audit et leur incidence au Canada.

À propos de l’auteur

Eric Turner, CPA, CA

Directeur, Normes d’audit et de certification, CPA Canada

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.