Le rapport de transparence : pièce manquante de l’évaluation complète?

Les comités d’audit soumettent parfois les mandats d’audit à des appels d’offres plutôt que de procéder à une évaluation complète de leurs auditeurs, invoquant que cela permet de sonder le marché des services d’audit. Mais y aurait-il d’autres façons de faire?

Il y a peut-être moyen d’intégrer une forme d’évaluation du marché dans le processus d’évaluation complète.

Une évaluation complète suppose la prise en compte d’éléments tels que :

  • les sauvegardes contre les menaces liées à la familiarité institutionnelle découlant des mandats d’audit de longue date
  • la qualité des communications du cabinet d’audit
  • l’exercice de l’esprit critique
  • la qualité de l’équipe de mission
  • les constatations découlant de l’inspection de l’audit de l’entité
  • la satisfaction à l’égard des services fournis au cours de la période de cinq ans visée par l’évaluation

L’une des principales caractéristiques de l’évaluation complète est qu’elle vise uniquement l’auditeur attitré et aboutit soit à la reconduction du mandat du cabinet par le comité d’audit, soit à la soumission du mandat d’audit à un appel d’offres. Elle porte principalement sur la qualité de l’audit et non sur les coûts liés aux honoraires.

Par ailleurs, l’appel d’offres exige vraisemblablement plus d’efforts que l’évaluation complète et constitue un processus plus coûteux auquel participent plusieurs cabinets, mais pas forcément celui de l’auditeur attitré. Il permet au comité d’audit de comparer et de faire ressortir les forces et les capacités des différents cabinets. Lorsqu’il est axé sur la réduction des coûts liés aux honoraires, cela peut nuire à la qualité de l’audit.

Alors, existe-t-il une façon d’améliorer le processus d’évaluation complète de manière que le comité d’audit puisse évaluer non seulement la performance de l’auditeur attitré en ce qui a trait à l’audit de l’entité, mais aussi sa position sur le marché? À ce jour, la réponse à cette question est «non». Toutefois, l’évolution des rapports de transparence produits par les cabinets pourrait apporter un début de solution pour combler l’écart qui existe entre l’évaluation complète et l’appel d’offres. Serions-nous sur la piste de la pièce manquante de l’évaluation complète?

Prenons par exemple le document Our Focus on Audit Quality, publié par PwC aux États-Unis. Ce rapport de 34 pages dresse un portrait complet de ce que signifie la qualité de l’audit pour PwC et met en relief un certain nombre d’«éléments de transparence», qui s’apparentent à des indicateurs de la qualité de l’audit. Même s’ils ne sont pas uniformes d’un cabinet à l’autre, de tels rapports et indicateurs peuvent se révéler utiles aux comités d’audit. Ainsi, ils peuvent constituer un point de départ pour les discussions entre le comité d’audit et l’auditeur attitré, qui serviront à évaluer l’importance qu’accorde le cabinet à la qualité de l’audit et la capacité de l’équipe de mission à répondre aux besoins et aux attentes du comité d’audit.

On constate une évolution des rapports de transparence partout dans le monde. En fait, le Conseil des normes internationales d’audit et d’assurance (IAASB) étudie actuellement la possibilité d’imposer aux auditeurs certaines exigences en matière de rapport de transparence.

J’espère que les comités d’audit continueront de considérer l’évaluation complète comme la meilleure façon d’améliorer la qualité de l’audit. À mesure qu’ils acquerront de l’expérience dans la réalisation de ces évaluations — en examinant l’information sur la qualité de l’audit mise à la disposition des cabinets, je crois que la nécessité de soumettre les mandats d’audit à un processus complet d’appel d’offres se fera plus rare.

POURSUIVONS LA CONVERSATION

Avez-vous déjà lu le rapport de transparence d’un cabinet? Le cas échéant, l’avez-vous trouvé utile pour évaluer la qualité de l’audit? Voyez-vous des possibilités d’amélioration du processus d’évaluation complète des auditeurs?

Je vous invite à publier vos commentaires ci-dessous ou à m’écrire directement.

Le Blogue sur la qualité de l’audit se veut un forum d’échange sur les faits et enjeux nouveaux concernant la qualité de l’audit qui surviennent à l’international et leur incidence au Canada.

À propos de l’auteur

Eric Turner, CPA, CA

Directeur, Normes d’audit et de certification, CPA Canada

Faits saillants

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.

Notre Répertoire des cabinets de CPA vous permet de trouver des cabinets de CPA au Canada grâce à une carte interactive et à différents critères de recherche.

Présenté par CPA Canada et CPA Ontario, le congrès national UNIS (en anglais) est un rendez-vous annuel incontournable qui propose un programme multidisciplinaire approfondi à tous les CPA qui souhaitent rester maîtres du jeu.