Vous souhaitez éviter les écueils liés à l’exercice du jugement professionnel? Une nouvelle ressource facilite la tâche aux auditeurs

Dans ce billet publié sur le blogue Conversations sur la qualité de l’audit, Eric Turner, directeur de projets, Normes d’audit et de certification, à CPA Canada, traite d’une ressource publiée aux États-Unis pour aider les auditeurs à prendre davantage conscience de leurs propres tendances et des piègent qui les guettent quand ils exercent leur jugement.

Le Center for Audit Quality (CAQ) des États-Unis a publié un document dans lequel il propose aux auditeurs un processus décisionnel pour guider leur réflexion et leur permettre de prendre davantage conscience de leurs propres tendances et partis pris, ainsi que des pièges qui les guettent lorsqu’ils exercent leur jugement.

La complexité croissante des opérations commerciales, l’adoption de normes d’audit et de comptabilité fondées sur des principes et l’importance croissante accordée aux estimations et à d’autres éléments hautement subjectifs rendent l’exercice du jugement plus difficile, et amènent de nombreux auditeurs à suivre un processus décisionnel pour prendre des décisions cohérentes et faire preuve d’esprit critique. C’est ce type de processus qu’a élaboré le CAQ.

Voyons maintenant à quoi ressemble le processus. Pour en faciliter la présentation, la mise en pratique et l’apprentissage, il a été divisé en plusieurs étapes successives, à savoir :
  • cerner et définir la question;
  • réunir les faits et l’information pertinente;
  • réaliser l’analyse et relever les autres possibilités;
  • prendre la décision;
  • examiner et consigner la documentation et les justifications des conclusions.
Ces étapes peuvent paraître logiques et habituelles pour bon nombre d’auditeurs, mais ce qui rend le document particulièrement intéressant, c’est qu’il propose pour chacune d’elles des pistes de réflexion et d’examen, en indiquant les tendances courantes qui peuvent mener à des partis pris et affaiblir le processus décisionnel.

Ces tendances peuvent influer sur l’esprit critique de l’auditeur et sur les jugements qu’il pose. Par exemple, l’une des tendances courantes est ce que l’on appelle « l’ancrage et l’ajustement » : l’auditeur fonde son évaluation sur une valeur numérique initiale, comme une estimation de la direction, et ne l’ajuste pas suffisamment avant de formuler un jugement définitif. L’ancrage est certes plus facile à comprendre qu’à éviter. Dans son document, le CAQ décrit certaines stratégies précisément conçues pour contrer différentes tendances. Ainsi, pour contourner l’ancrage, l’auditeur pourrait demander l’avis de tiers ou prendre en compte la possibilité d’un parti pris de la direction et chercher des éléments probants tels que des étalons sectoriels susceptibles de remplacer les estimations de la direction.

La consignation en dossier des jugements posés par l’auditeur est un élément clé du processus, et elle est pourtant souvent effectuée incorrectement. Le document publié par le CAQ fournit des lignes directrices pour faciliter l’établissement de la documentation relative aux décisions de l’auditeur. Ces lignes directrices ne se veulent ni exhaustives ni universelles, mais elles constituent des aide-mémoire utiles.

L’exercice du jugement professionnel devient de plus en plus complexe. De nombreuses raisons peuvent faire en sorte qu’un jugement posé ne soit finalement pas le bon. Ce document devrait toutefois permettre de mieux faire connaître les pièges et les partis pris possibles dans l’exercice du jugement, et les moyens pratiques de les éviter. Voilà une lecture utile pour les auditeurs de tous niveaux sur un sujet crucial pour la qualité de l’audit.

Poursuivons la conversation

Le document du CAQ traite-t-il de toutes les questions clés, à votre avis? Quelle serait la meilleure utilisation possible de ce document dans la pratique, selon vous? Y a-t-il d’autres ressources ou éléments qui permettraient d’améliorer les décisions des auditeurs qui relèvent de l’exercice du jugement?

Je vous invite à publier vos commentaires ci-dessous ou à m’écrire directement.

Eric

Le blogue sur la qualité de l’audit se veut un forum d’échange sur les faits et enjeux nouveaux concernant la qualité de l’audit qui surviennent à l’international et leur incidence au Canada.

Publications, propositions et réponses

À propos de l’auteur

Eric Turner, CPA, CA

Directeur, Normes d’audit et de certification, CPA Canada

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.