La qualité de l’audit du point de vue du comité d’audit

Chaque fois que je discute avec des collègues de l’amélioration de la qualité de l’audit, je constate qu’il est important de comprendre le point de vue des autres.

Chaque fois que je discute avec des collègues de l’amélioration de la qualité de l’audit, je constate qu’il est important de comprendre le point de vue des autres. En effet, le grand public, les auditeurs, les normalisateurs, les inspecteurs des audits, les dirigeants et les présidents de comité d’audit ne sont pas touchés de la même manière par l’audit et ils ne disposent pas non plus de la même information sur l’audit. Naturellement, cela a une incidence sur la façon dont ils perçoivent la qualité de l’audit. Cette diversité de vues est-elle vraiment importante?

Je crois que oui. Après tout, ne faut-il pas savoir en quoi consiste la qualité de l’audit avant de penser à l’améliorer? Selon moi, la qualité de l’audit est une question de perception. Par exemple, le normalisateur considère que les normes d’audit qu’il élabore servent de base à la réalisation d’audits de qualité. Mais si la qualité de l’audit n’était qu’une question de respect des normes d’audit, il n’y aurait donc qu’un point de vue qui importe : celui de la conformité réglementaire.

Ce n’est pourtant pas ce qui ressort de mes discussions avec les membres des comités d’audit. Il est vrai qu’ils s’entendent pratiquement tous pour dire que les normes professionnelles représentent le principal facteur de qualité, puisque l’auditeur fournit une assurance sur la fidélité de l’image donnée par les états financiers. Néanmoins, ils sont nombreux à croire que la qualité de l’audit ne se limite pas à cela. Certains soulignent qu’un auditeur indépendant qui participe directement à l’évaluation du processus de présentation de l’information financière contribue à instaurer un environnement rigoureux et propice à la préparation d’une information financière fiable. D’autres avancent que l’auditeur joue un rôle important en faisant part de ses observations sur les pratiques de l’entité en matière d’information financière, notamment en ce qui concerne le fonctionnement des contrôles internes. Enfin, d’autres estiment que l’avis de l’auditeur sur les compétences et les aptitudes de l’équipe responsable de la présentation de l’information financière est particulièrement utile au comité d’audit pour la surveillance du processus de présentation de l’information financière.

Ce qui nous amène à nous demander : en quoi consiste la qualité de l’audit pour les comités d’audit? Le cadre de référence sur la qualité de l’audit publié par l’International Auditing and Assurance Standards Board (IAASB) peut nous éclairer. Selon ce cadre, il est probable que les responsables de la gouvernance tiennent compte de la valeur des rapports écrits de l’auditeur et des communications plus informelles, ainsi que du moment auquel l’auditeur fournit ces rapports et procède à ces communications, pour évaluer la qualité générale de l’audit. En ce qui a trait à la qualité et à l’utilité des communications de l’auditeur, le cadre indique aussi que les responsables de la gouvernance sont susceptibles d’accorder plus d’importance à certains types de communications, comme celles leur fournissant de l’information qui les aide à s’acquitter de leurs responsabilités en matière de gouvernance. L’IAASB semble donc avoir établi un lien entre la valeur des communications de l’auditeur et la qualité de l’audit perçue par le comité d’audit. Nous pourrions en déduire que le comité d’audit considère qu’un audit est de qualité supérieure lorsque l’auditeur lui fournit des communications particulièrement utiles. Si cela est bien vrai, il importe que l’auditeur comprenne mieux les attentes du comité d’audit à cet égard afin d’être en mesure d’y répondre.

À mon avis, la question de la qualité de l’audit du point de vue du comité d’audit mérite notre attention, car une réflexion approfondie à ce sujet aiderait le comité d’audit à mieux évaluer à la fois les audits et la performance de l’auditeur.

Poursuivons la conversation… Le comité d’audit de votre client a-t-il une idée claire de ce en quoi consiste la qualité de l’audit? Sur quels facteurs s’appuie-t-il pour juger de la qualité? Aimerait-il que vos communications lui soient plus utiles?

Je vous invite à publier vos commentaires ci-dessous ou à m’écrire directement.

Eric

Conversations sur la qualité de l’audit se veut un forum d’échange concernant les faits et problèmes nouveaux survenant à l’international en matière de qualité de l’audit et leur incidence au Canada.

À propos de l’auteur

Eric Turner, CPA, CA

Directeur, Normes d’audit et de certification, CPA Canada

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.