Revue de contrôle qualité d’une mission : deux paires d’yeux valent mieux qu’une!

L’un des éléments clés du contrôle qualité de l’audit est la revue de la mission, avant la délivrance du rapport de l’auditeur, par une seconde paire d’yeux.

L’un des éléments clés du contrôle qualité de l’audit est la revue de la mission, avant la délivrance du rapport de l’auditeur, par une seconde paire d’yeux. L’idée paraît bonne. On pourrait se demander si on n’en fait pas trop, mais voyons la suite.

Les normes d’audit reconnaissent l’importance d’imposer une revue de contrôle qualité de la mission (RCQM) — soit une évaluation objective des jugements importants portés par l’équipe de mission et des conclusions auxquelles elle est parvenue aux fins de la formulation du rapport — pour tous les audits d’états financiers d’entités cotées et pour certaines autres missions.

Dans son rapport sur les inspections de 2009, Inspections de la qualité de la vérification effectuée par les cabinets d’experts-comptables, le Conseil canadien sur la reddition de comptes (CCRC) affirme que «le contrôleur de la qualité de la mission est un aspect critique du contrôle de la qualité et un contributeur important à la qualité de la vérification.» Il n’est donc pas étonnant que, lors de ses inspections, le CCRC mette l’accent sur la RCQM afin de s’assurer qu’elle a été correctement effectuée.

Un document d’information publié par le Comité d’audit transnational (TAC) du Forum des sociétés d’audit présente les étapes particulières à suivre ou les meilleures pratiques à mettre en œuvre pour pouvoir se conformer aux normes relatives à la RCQM, notamment en ce qui concerne les éléments qui font particulièrement appel au jugement et qui ont une incidence sur la réalisation d’une RCQM. L’information compilée dans ce document provient de nombreuses sources, dont des membres du Forum des sociétés d’audit, et reflète le point de vue du TAC, selon lequel la RCQM est particulièrement importante pour le maintien et l’amélioration de la qualité de l’audit.

À la lecture du document d’information, j’ai été frappé par le défi majeur lié à la détermination de la nature, du calendrier et de l’étendue appropriés d’une RCQM ― à savoir trouver un équilibre permettant d’être suffisamment engagé dans l’audit pour assurer une RCQM efficace sans toutefois être trop engagé, car cela risquerait de compromettre l’objectivité de la RCQM. Le document d’information traite de cette question et présente onze éléments, relevés par les contributeurs, qui sont généralement examinés dans une RCQM ainsi que six moyens de s’assurer que la RCQM est effectuée et que les avantages attendus sont atteints en temps opportun.

Le document examine également les questions suivantes :

  • les politiques et les procédures à suivre pour les missions exigeant une RCQM
  • les critères de qualification des responsables du contrôle qualité des missions
  • la documentation de la RCQM
  • les divergences d’opinions entre le responsable du contrôle qualité et l’associé responsable de la mission
  • les initiatives visant à renforcer l’efficacité de la RCQM

Je pense que les cabinets trouveront le document d’information très utile pour structurer leurs pratiques concernant la RCQM et pour élaborer des directives appropriées. Le document n’aborde toutefois pas expressément la question de l’évaluation, dans le cadre de la RCQM, de l’esprit critique de l’équipe de mission. Or, comme le responsable du contrôle qualité interagit avec l’équipe de mission au cours des différentes étapes de la mission et qu’il examine les jugements importants qu’elle a portés et les conclusions auxquelles elle est parvenue, il est particulièrement bien placé pour évaluer si elle a fait preuve d’esprit critique et si cela ressort de la documentation de l’audit. Il serait intéressant de savoir si cette question est couverte par certains des outils que les cabinets fournissent aux responsables du contrôle qualité.

Poursuivons la conversation… Croyez-vous que la RCQM remplit un rôle utile dans l’amélioration de la qualité de l’audit? Y a-t-il des aspects des pratiques en matière de RCQM qui pourraient être améliorés?

Rédigez des commentaires ci-dessous ou écrivez-moi.

Eric

Conversations sur la qualité de l’audit se veut un forum d’échange concernant les faits et problèmes nouveaux survenant à l’international en matière de qualité de l’audit et leur incidence au Canada.

À propos de l’auteur

Eric Turner, CPA, CA

Directeur, Normes d’audit et de certification, CPA Canada