Un pas dans la bonne direction : les plus récentes inspections du CCRC indiquent une baisse importante des défaillances d’audit

Malgré un contexte d’audit complexe, la qualité de l’audit réalisé par les auditeurs d’émetteurs assujettis s’est améliorée dans l’ensemble, selon le plus récent rapport du Conseil canadien sur la reddition de comptes (CCRC).

Malgré un contexte d’audit complexe, la qualité de l’audit réalisé par les auditeurs d’émetteurs assujettis s’est améliorée dans l’ensemble, selon le plus récent rapport du Conseil canadien sur la reddition de comptes (CCRC). La profession peut-elle continuer dans cette voie?

Selon le rapport public 2012 du CCRC, Réglementation efficace – solutions durables, les investisseurs devraient maintenir leur confiance dans l’intégrité des états financiers des sociétés ouvertes ayant fait l’objet d’un audit au Canada. Constat encourageant, le CCRC indique une diminution de 30 % des défaillances d’audit dans les dossiers d’audit inspectés en 2012 selon une approche fondée sur les risques. De plus, les inspections du CCRC ont entraîné seulement cinq retraitements des états financiers (soit deux pour cent des dossiers inspectés). Cette amélioration est attribuable aux plans d’action mis en œuvre par les cabinets d’audit à la suite des résultats d’inspection plus faibles obtenus en 2011. Comme les cabinets d’audit sont à différents stades du processus d’amélioration, le CCRC s’attend à ce que la qualité de l’audit continue de s’améliorer en 2013 à mesure que la mise en œuvre des plans d’action progresse.

Malgré les bons résultats, le CCRC ne veut pas que les auditeurs se reposent sur leurs lauriers. Selon son rapport, même si tous les cabinets peuvent réaliser des audits de qualité, et le font, la cohérence de l’exécution demeure un défi et constitue la cause première de la majorité des défaillances d’audit. Les cabinets d’audit qui ont mis l’accent sur les facteurs de cohérence dans l’exécution de l’audit ont connu la plus grande amélioration. Le CCRC encourage donc tous les cabinets à continuer de considérer l’exécution de l’audit comme un moyen important d’améliorer la qualité de l’audit. Le CCRC croit que les cabinets d’audit peuvent y parvenir en faisant notamment ce qui suit :

  • instaurer une culture de la responsabilité qui valorise les bonnes pratiques et qui est activement appuyée par les dirigeants du cabinet
  • élaborer et mettre en œuvre des plans d’action visant à modifier les comportements de façon permanente et à mieux intégrer la qualité de l’audit dans chaque mission
  • élaborer des processus et des systèmes pour que le personnel dispose de suffisamment de temps pour mener à bien des audits de qualité
  • insister sur l’importance d’une supervision et d’une revue pour assurer la qualité des travaux d’audit
  • utiliser pleinement les compétences et les connaissances des professionnels les plus expérimentés du cabinet

Le rapport du CCRC traite également d’autres sujets pertinents pour l’amélioration de la qualité de l’audit, notamment :

  • les moyens de renforcer l’esprit critique
  • les défis de l’audit d’entreprises canadiennes menant des activités à l’étranger
  • le rôle du comité d’audit comme facteur clé de la qualité de l’audit
  • des honoraires raisonnables compte tenu du travail d’audit de qualité réalisé

J’ai trouvé particulièrement intéressantes les constatations fréquentes du CCRC, notamment en ce qui concerne l’audit des estimations comptables, l’audit de groupe, les procédures analytiques de corroboration et l’audit du contrôle interne. Ces sujets reviennent souvent dans mes discussions avec des conseillers provinciaux en pratique professionnelle et avec d’autres personnes à propos des éléments problématiques pour les auditeurs sur le terrain. À mon avis, ces constatations mettent en évidence le besoin, au sein de la profession, de poursuivre les efforts visant à améliorer la compréhension qu’ont les auditeurs des exigences de certaines normes clés et à les aider à respecter ces exigences de manière efficace et constante dans la pratique.

Poursuivons la conversation… Faites-moi part de votre point de vue sur le rapport 2012 du CCRC. Quelles conclusions tirez-vous quant à la qualité de l’audit au Canada?  

Rédigez des commentaires ci-dessous ou écrivez-moi.

Eric

Conversations sur la qualité de l’audit se veut un forum d’échange concernant les faits et problèmes nouveaux survenant à l’international en matière de qualité de l’audit et leur incidence au Canada.

À propos de l’auteur

Eric Turner, CPA, CA

Directeur, Normes d’audit et de certification, CPA Canada

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.