Le Canada entre dans l’arène des discussions internationales sur la qualité de l’audit

Au moment où le débat sur la réforme du processus d’audit fait rage aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans les pays de l’Union européenne, le Canada demeure en marge. Mais les parties prenantes canadiennes ne peuvent se contenter d’une simple position d’observateurs.

Au moment où le débat sur la réforme du processus d’audit fait rage aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans les pays de l’Union européenne, le Canada demeure en marge. Mais les parties prenantes canadiennes ne peuvent se contenter d’une simple position d’observateurs. Les changements qui seront apportés dans ces pays auront des incidences à long terme importantes sur le processus d’audit au Canada. Conclusion? Il nous faut entrer dans l’arène.

Pour ce faire, le Conseil canadien sur la reddition de comptes (CCRC) et l’Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) ont lancé un processus de consultation en vue de recueillir les points de vue d’un large éventail de parties prenantes canadiennes sur les principales questions qui se posent en matière d’amélioration de la qualité de l’audit dans le monde, et sur l’incidence de ces questions au Canada. En effet, si nous avons évité, au Canada, les faillites à grande échelle qui ont découlé de la crise de 2008, nous n’éviterons pas les répercussions d’une réforme internationale de l’audit.

Un Comité directeur sur l’amélioration de la qualité de l’audit, présidé par David Brown, ancien président de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario, coordonne les travaux de trois groupes de travail qui se penchent respectivement sur le rôle des comités d’audit, le modèle de rapport de l’auditeur et l’indépendance de l’auditeur. Les groupes de travail examineront des questions difficiles telles que :

  • Comment peut-on améliorer l’information communiquée par l’auditeur au comité d’audit afin de fournir à celui-ci davantage d’informations au sujet de l’entité, des états financiers et du processus d’audit?
  • Les comités d’audit devraient-ils communiquer aux actionnaires la façon dont ils se sont acquittés de leurs responsabilités liées à l’intégrité des états financiers et à la surveillance du processus d’audit?
  • Parmi les réformes du modèle de rapport de l’auditeur envisagées à l’échelle internationale, lesquelles ajouteraient de la valeur aux rapports de l’auditeur canadiens?
  • Parmi les possibilités concernant la nomination et la rotation des auditeurs, ainsi que les services qu’ils offrent, lesquelles permettraient de rehausser l’indépendance, l’objectivité et l’esprit critique des auditeurs, ainsi que la qualité de l’audit dans les cabinets?

Les groupes de travail ne peuvent pas aborder ces questions en vase clos. À compter de l’été, ils publieront des documents de consultation portant sur les questions touchant tous les intervenants au processus d’information financière. Pour faire valoir le point de vue canadien sur la scène internationale, ils ont besoin de bien connaître les opinions des parties prenantes. 

Intéressé à les aider? Informez-vous au sujet du projet du CCRC et de l’ICCA Amélioration de la qualité de l’audit : un point de vue canadien et participez!

Poursuivons la conversation… Faites-moi part de ce que le Canada devrait soutenir dans le cadre du débat international sur la qualité de l’audit. Écrivez-moi.

Eric

Conversations sur la qualité de l'audit se veut un forum d’échanges concernant les faits et problèmes nouveaux survenant à l’international en matière de qualité de l’audit et leur incidence au Canada.


Publié à l’origine par l’une des organisations unifiées au sein de CPA Canada.


À propos de l’auteur

Eric Turner, CPA, CA

Directeur, Normes d’audit et de certification, CPA Canada

Faits saillants

Mettez vos connaissances à jour et élargissez votre réseau grâce à ce colloque à ne pas manquer (en anglais), qui porte sur les questions et tendances essentielles pour les membres des comités d’audit.

Dans votre entourage se tapit sûrement une personne surendettée. Si vous êtes observateur, vous reconnaîtrez l’un ou plusieurs de ces symptômes.