Commentaires obligatoires de l’auditeur – L’IAASB s’éloigne des formules stéréotypées du rapport de l’auditeur

Le Conseil des normes internationales d’audit et d’assurance (IAASB) mène actuellement des consultations sur des changements importants qu’il envisage d’apporter au rapport de l’auditeur. Ces changements permettront-ils aux investisseurs d’apprendre ce que beaucoup désirent réellement savoir — c’est-à-dire la teneur des entretiens qui ont cours entre l’auditeur et le comité d’audit derrière des portes closes?

Le Conseil des normes internationales d’audit et d’assurance (IAASB) mène actuellement des consultations sur des changements importants qu’il envisage d’apporter au rapport de l’auditeur. Ces changements permettront-ils aux investisseurs d’apprendre ce que beaucoup désirent réellement savoirc’est-à-dire la teneur des entretiens qui ont cours entre l’auditeur et le comité d’audit derrière des portes closes?

Ce projet revêt une grande importance pour l’IAASB parce qu’il concerne le principal moyen de communication de l’auditeur avec les parties prenantes des entités. L’appel à commentaires publié à la fin de juin par l’IAASB a d’ailleurs marqué un jalon important dans les efforts que celui-ci déploie en vue d’améliorer le rapport de l’auditeur. Il s’agit en fait d’un document plutôt facile à lire qui ne comporte pas de termes trop techniques (et je le dis sans ironie).

Reposant sur la prémisse qu’un audit de qualité doit aboutir à la délivrance d’un rapport informatif qui offre une plus-value, l’appel à commentaires contient des propositions de changements importants qui feraient passer le rapport d’audit d’un document standard d’une page où l’on exprime une conclusion catégorique (réussite ou échec) à un document qui contiendrait plus d’informations sur l’entité, ses états financiers et son audit. Bien sûr, ce rapport serait plus long que ce à quoi vous êtes habitué, et possiblement beaucoup plus long dans le cas d’une «entité d’intérêt public» parce qu’il devrait comporter des «commentaires de l’auditeur» sur des éléments qui, à son avis, revêtent la plus grande importance pour les utilisateurs. L’exemple présenté dans l’appel à commentaires vous donnera une idée de ce à quoi ressemble un tel rapport — laissez-moi vous dire que vous serez très surpris du résultat.

L’IAASB a évalué différentes options en fonction de la valeur ajoutée et des inconvénients qu’elles présentent. Pour ce faire, il s’est appuyé sur d’importants principes directeurs, notamment les deux principes clés suivants : le maintien de l’étendue actuelle de l’audit et la préservation des responsabilités respectives de la direction, du comité d’audit et de l’auditeur.

Mais la principale question qui se pose, et celle sur laquelle l’IAASB cherche à recueillir des commentaires, est la suivante : les propositions permettent-elles de répondre aux besoins d’informations des utilisateurs? Ceux qui espéraient que les auditeurs dévoileraient la teneur détaillée de leurs entretiens avec le comité d’audit seront vraisemblablement déçus. D’autres verront les propositions de l’IAASB comme un pas dans la bonne direction. D’autres encore feront valoir que le rapport de l’auditeur ne constitue pas la solution aux déficiences dans les états financiers, qui ne donnent pas une image claire et complète de l’entité et de ses activités. Une chose est sûre, cependant, l’élaboration de nouvelles normes de rapport dans l’année qui vient ne sera pas une tâche facile pour l’IAASB.

Le projet de rapport conviendrait-il au Canada? L’IAASB croit que ses propositions ont la souplesse nécessaire pour s’appliquer dans tous les pays et à tous les types d’entité. Le Conseil des normes d’audit et de certification (CNAC) voudra probablement savoir si vous êtes d’accord. Je vous invite donc à lui faire connaître votre point de vue. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site Web  du CNAC.

Poursuivons la conversation… prenez connaissance de l’appel à commentaires de l’IAASB et laissez-moi savoir ce que vous pensez du projet de rapport étoffé. J’aimerais particulièrement connaître le point de vue des investisseurs. Après tout, le rapport s’adresse à eux.

Poursuivons la conversation… prenez connaissance de l’appel à commentaires de l’IAASB et laissez-moi savoir ce que vous pensez du projet de rapport étoffé. J’aimerais particulièrement connaître le point de vue des investisseurs. Après tout, le rapport s’adresse à eux. Écrivez-moi.

Eric

À propos de l’auteur

Eric Turner, CPA, CA

Directeur, Normes d’audit et de certification, CPA Canada

Faits saillants

Le Canada célèbre son 150e anniversaire. Quant à nous, nous fêtons nos membres, les CPA canadiens. Dites-nous pourquoi vous portez avec fierté le titre canadien de CPA. C’est une fierté à partager : nous préparons une grande fête en juillet.

Participez à ce rendez-vous annuel (en anglais) des dirigeants financiers d’OSBL pour obtenir des conseils sur la gestion de votre organisation et tirer parti des connaissances d’experts.