Ce qui se passe à Vegas… attention au vol d’identité!

Peu de temps après avoir mis ce texte en ligne, je serai en route vers une des villes les plus formidables de la planète : Las Vegas. J’espère d’ailleurs que vous prévoyez m’y retrouver à l’occasion du colloque annuel Forensic and Valuation Services Conference, organisé par l’American Institute of Certified Public Accountants (AICPA), qui se déroulera du 10 au 12 novembre au Caesars Palace (CPA Canada coparraine l’événement). Je ferai partie d’un groupe d’experts, dont mon collègue blogueur Edward Nagel, ainsi que deux éminents praticiens du Canada et deux autres des États-Unis. Tous les ingrédients sont réunis pour une séance mémorable, qui aura lieu le lundi 11 novembre à 9 h 30. Ne manquez pas de venir nous saluer si vous y assistez!

Bon, voilà pour la plogue. Maintenant, parlons fraude. Las Vegas est un haut lieu du crime financier. Les fraudes dans les casinos y sont légion, et partout où les gens circulent avec de fortes sommes sur eux, la criminalité de rue sévit. Et il y a plus : la multitude de gens qui n’y sont que de passage fait de cette ville un endroit propice au vol d’identité.

Laissez-moi vous raconter une histoire  « fictive ». Un voleur d’identité débarque à Las Vegas et monte dans un taxi pour Henderson (Nevada), une banlieue cossue. Une fois à destination, il se rend chez Whole Foods (épicerie bien connue pour sa clientèle fortunée). Après avoir feint un intérêt pour les aliments organiques, il se met dans la file d’attente à la caisse et parvient à lire dans le chéquier du client qui le précède. Tandis que celui-ci fait un chèque sans se méfier, le voleur note son nom, celui de la banque, le numéro du compte et celui du chèque. Armé de ces renseignements, le faussaire crée un nouveau carnet de chèques numérotés comme ceux de sa victime. Avant la fin de la journée, des chèques totalisant des milliers de dollars auront été émis à Las Vegas, et notre escroc se sera déjà envolé vers une autre ville. Difficile à croire? Frank Abagnale, qui a inspiré le film Attrape-moi si tu peux, grand maître du vol d’identité, a décrit exactement ce stratagème lors d’un colloque auquel j’assistais à Las Vegas. Il a couramment eu recours à cette astuce lorsqu’il manquait d’argent.

Comment éviter d’être victime d’un tel crime? Pour avoir enquêté de nombreuses années sur des fraudes, j’ai toujours considéré la dissuasion comme le meilleur outil de prévention. Le simple fait d’être ou non attentif, aux aguets et préparé peut déterminer si vous serez une victime. Les entreprises qui mettent en place des méthodes de dissuasion envoient un message aux fraudeurs en puissance : allez plutôt voir ailleurs. La présence de gardiens de sécurité, peu importe le nombre, est un moyen simple de dissuasion. La mise en œuvre de contrôles d’accès aux actifs tels que la trésorerie, les stocks et les fournitures est aussi un outil crucial. De même, la création d’un climat de transparence et de responsabilisation joue un rôle important. Lorsque les employés voient que les propriétaires et/ou la direction s’impliquent, ils sont portés à faire de même et à parler plus facilement des situations préoccupantes. Une entreprise aura beau investir dans du personnel de sécurité de premier ordre et implanter un système de contrôle des plus perfectionnés, si la direction est absente ou négligente, l’employé malhonnête pourra agir en toute impunité au nez et à la barbe de ses collègues.

Du point de vue individuel, le simple fait d’être attentif peut prévenir la plupart des crimes. Il y a plusieurs années, j’étais dans le métro de Paris, un dimanche matin, en route vers le Louvre. La voiture était bondée, et des jeunes se sont approchés et ont reculé sur moi alors que j’étais un peu coincé parmi les autres passagers. Une jeune fille m’a ainsi bousculé plusieurs fois, avec assez de force pour détourner complètement mon attention. Je me rappelle parfaitement m’être demandé quel était son problème. Puis, le métro s’est immobilisé à la station suivante, et elle en est descendue avec un compagnon. J’ai aussitôt fouillé dans mes poches pour constater que mon argent s’était bien sûr volatilisé. La fille m’avait distrait au point où je n’ai pas remarqué que son complice me faisait les poches. Si j’avais été un tant soit peu plus conscient de ce qui se passait, j’aurais peut-être pu empêcher ce larcin. Et voilà! Histoire vécue : un expert ès fraudes victime de voleurs à la tire dans le métro. Ma femme ne manque d’ailleurs pas de me rappeler cet incident chaque fois qu’elle pense que j’ai besoin d’une dose d’humilité…

Alors me voici en route pour Las Vegas, tout à fait conscient des diverses menaces que la ville recèle. J’aurai sur moi le moins d’argent possible, je cacherai mes pièces d’identité et j’essaierai de ne pas parler aux inconnus. Et ma femme m’accompagne. Au plaisir de vous y voir!

Je me réjouis à l’idée de partager avec vous dans mon prochain article les points saillants glanés lors du colloque.

À bientôt,

Brad

À propos de l’auteur

Brad Sargent, CPA, CFF


Faits saillants

Pour ne rien manquer des principales mesures du #budget2017, suivez CPA Canada sur les médias sociaux et regardez notre vidéo en direct.

Notre Répertoire des cabinets de CPA vous permet de trouver des cabinets de CPA au Canada grâce à une carte interactive et à différents critères de recherche.

Présenté par CPA Canada et CPA Ontario, le congrès national UNIS (en anglais) est un rendez-vous annuel incontournable qui propose un programme multidisciplinaire approfondi à tous les CPA qui souhaitent rester maîtres du jeu.