Information financière des sociétés d’État

Dans les sociétés d’État, une information financière de qualité se doit d’offrir un portrait clair de la vision, des réalisations et de la stratégie de chaque organisation. Voyez ce qui a permis à certaines d’entre elles de remporter un Prix d’excellence en information d’entreprise (sociétés d’État).

Les attentes des contribuables canadiens sont élevées à l’égard des sociétés d’État, en particulier en matière d’information financière.

Les défis qui se posent aux sociétés d’État sont nombreux. En tant qu’organisations quasi publiques, ces sociétés se trouvent limitées par un certain nombre de facteurs, notamment en ce qui concerne le financement et le type d’investissements possibles.

Dans le secteur des sociétés d’État, l’information financière est en pleine évolution; c’est pourquoi il est essentiel de suivre le rythme des changements. Parmi les tendances émergentes en 2017, notons une intégration accrue de l’information financière et non financière, des liens plus étroits entre la stratégie, les risques et la performance, et la montée continue de l’importance de la responsabilité sociale de l’entreprise.

Les sociétés d’État fédérales et provinciales qui ont remporté les Prix d’excellence en information d’entreprise en 2016 ont montré qu’elles étaient à la hauteur des défis actuels. Les Prix en information financière remis aux sociétés d’État se divisaient en trois catégories : grandes sociétés d’État fédérales, petites sociétés d’État fédérales et sociétés d’État provinciales.

CINQ CONSEILS POUR LES SOCIÉTÉS D’ÉTAT QUI SOUHAITENT AMÉLIORER LEUR INFORMATION D’ENTREPRISE :

  1. L’intégration est cruciale
    C’est la Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC), récipiendaire du prix de la catégorie Grandes sociétés d’État fédérales, qui a fourni le meilleur exemple de rapport hautement intégré, intimement lié à la mission et aux objectifs stratégiques de l’organisation.

  2. Établir un rapport de gestion interactif
    Un rapport de gestion qui comprend des points de discussion et des commentaires suscite l’intérêt du lecteur. SaskPower, qui a remporté le prix dans la catégorie des sociétés d’État provinciales, a présenté un rapport de gestion qui contenait des explications rigoureuses sur les risques et les stratégies pour les atténuer, ainsi que sur les grands axes connexes de l’entreprise.

  3. Conserver une bonne représentation visuelle
    Téléfilm Canada, récipiendaire du prix de la catégorie des petites sociétés d’État fédérales, et SaskPower ont toutes deux élaboré des rapports annuels qui affichaient une excellente utilisation de la couleur, ainsi que des tableaux et des graphiques favorisant une bonne compréhension des activités et des axes stratégiques de leur organisation.

  4. S’assurer que la vision est communiquée de haut en bas
    Les rapports des sociétés d’État qui communiquaient efficacement la mission et la stratégie de la société commençaient par un message énergique de leur président. Le rapport de la SADC, en particulier, offrait une lettre du président qui donnait un excellent aperçu du paysage économique et de son incidence sur les activités actuelles et planifiées de la Société.

  5. Communiquer des informations sur les changements en matière de gouvernance
    Il est essentiel de refléter les changements importants apportés à la composition de votre équipe de direction. SaskPower se démarquait par l’exhaustivité des informations fournies sur sa gouvernance : les antécédents, l’expérience et les responsabilités des membres du conseil et des dirigeants étaient explicites, tandis que les changements de postes étaient bien documentés.

Téléchargez les Commentaires du Jury de 2016 (en anglais) pour connaître les profils de tous les lauréats du concours de l’an dernier.
Les inscriptions pour le concours de 2017 seront acceptées jusqu’au 30 juin.

POURSUIVONS LA CONVERSATION

Vous avez des suggestions pour améliorer l’information des sociétés d’État? Publiez vos commentaires ci-dessous.

Avertissement

Les vues et opinions exprimées par l’auteure dans le présent article ne représentent pas nécessairement celles de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada).

À propos de l’auteur

Marc Burchett, CPA, CA

Marc Burchett est associé en certification chez KPMG. Il compte plus d’une trentaine d’années d’expérience auprès de clients à toutes les étapes de leur cycle de vie, du démarrage au statut d’émetteur assujetti. En plus de servir sa clientèle, M. Burchett est associé en pratique professionnelle et fournit à ce titre un soutien en comptabilité et en audit aux équipes de mission des services aux entreprises de KPMG.