Angelo Nikolakakis, B.C.L., LL.B.

Angelo Nikolakakis est associé chez Couzin Taylor et associé commanditaire d’Ernst & Young L.P., un cabinet qui fournit des services à Ernst & Young LLP.

Depuis une vingtaine d’années, M. Nikolakakis conseille des sociétés clientes sur les opérations au pays et à l’étranger, en matière de fusions et d’acquisitions, de restructurations, de dessaisissements, d’investissements multinationaux directs à destination et en provenance du Canada, et de financement structuré.

M. Nikolakakis a donné de nombreuses conférences et écrit nombre d’articles sur divers aspects du droit fiscal des sociétés et du droit fiscal international. Il a notamment prononcé des allocutions dans le cadre de colloques ou de cours organisés par la Fondation canadienne de fiscalité, l’American Bar Association, l’International Bar Association, la Federated Press, l’Institut Canadien, le Strategy Institute et Infonex. Il a également signé de nombreux articles dans des revues comme Tax Planning International Review, International Tax Review, Corporate Finance, Corporate Groups and Structures et Journal of International Trust and Corporate Planning. Il a aussi publié, chez Carswell, l’ouvrage Taxation of Foreign Affiliates, qui présente une analyse approfondie des règles fédérales sur l’impôt sur le revenu applicables aux investissements directs à l’étranger des multinationales canadiennes. En outre, M. Nikolakakis a été chargé de cours à la Faculté de droit de l’Université McGill, en fiscalité, en politique fiscale et en fiscalité internationale.

M. Nikolakakis est un membre actif de la Fondation canadienne de fiscalité, de l’International Bar Association et de l’Association fiscale internationale. Il a siégé au Comité mixte sur la fiscalité de l’Association du Barreau canadien et des Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), où il a été coordonnateur du sous-comité sur les sociétés étrangères affiliées.

Selon le répertoire juridique canadien LEXPERT, M. Nikolakakis se distingue à titre d’avocat en fiscalité des sociétés régulièrement recommandé. Il figurait parmi les jeunes juristes canadiens d’élite, selon l’enquête LEXPERT « Top 40 Under 40 », en 2002 et en 2004. M. Nikolakakis a également été inscrit au palmarès des meilleurs avocats à l’échelle mondiale dressé par Chambers & Partners (guide Chambers Global). Son nom a aussi été inscrit au répertoire des principaux cabinets et conseillers en fiscalité (guide World Tax) que publie la revue International Tax Review, comme conseiller de premier ordre en fusions et acquisitions et en structuration des opérations transfrontalières, entre autres.

M. Nikolakakis a reçu, de l’Université McGill, un baccalauréat ès arts en 1989, et des baccalauréats en droit civil et en common law (B.C.L., LL.B.) en 1993. Il est autorisé à pratiquer le droit au Québec, en Ontario et dans l’État de New York.